La trousse de secours du bateau

trousse de secours d'un bateau

Les bateaux naviguant au-delà de 6 milles d’un abri se doivent d’embarquer le matériel d’armement et de sécurité semi-hauturier. Cet équipement comprend notamment une trousse de secours réglementaire.

Lors d’une navigation, même pour un week end, on peut vite s’éloigner à plus de 6 milles d’un abri, surtout dans certaines zones de navigation. Dans ce cas, l’armement de sécurité du bateau doit être en règle avec la réglementation sur la navigation semi-hauturière. A partir du 1er janvier 2017, une VHF fixe sera obligatoire à bord par exemple. Un autre point est à vérifier, c’est le contenu de la trousse de secours.

La trousse de secours réglementaire

– 1 paquet de 5 compresses de gaze stériles, taille moyenne
„
– Chlorhexidine en solution locale – 5 ml à 0,05% ;
„
– 1 coussin hémostatique (type CHUT) ;
„
– 1 rouleau de 4 m de bande auto-adhésive (largeur 10 cm, type Coheban) ;
„
– 1 boîte de pansements adhésifs stériles et étanches en 3 tailles ;
„
– 1 boîte de gants d’examen non stériles ;
„
– 1 rouleau de sparadrap ;
„
– 1 flacon de 75 ml de gel hydroalcoolique ;
„
– 1 couverture de survie.
Tout complément à cette trousse de secours est laissé à l’initiative du chef de bord. Elle dépendra de vos navigations, de votre zone, de vos besoins éventuels.  Il est conseiller de ranger les produits dans un contenant étanche et  placé dans un endroit facilement accessible, à l’abri de la lumière et de l’eau, et peu soumis aux variations thermiques.



Soyez le premier à commenter

laissez votre commentaire, donnez votre avis sur le sujet