La trousse de secours du bateau

La pharmacie, à bord d’un voilier, est obligatoire. Cette pharmacie doit contenir un nécessaire médical et pharmaceutique en rapport avec le programme de navigation envisagé.

Lors d’une navigation, même pour un week end, on peut vite s’éloigner à plus de 6 milles d’un abri, surtout dans certaines zones de navigation. Dans ce cas, l’armement de sécurité du bateau doit être en règle avec la réglementation sur la navigation semi-hauturière. A-partir du 1er janvier 2017, une VHF fixe sera obligatoire à bord par exemple. Un autre point est à vérifier, c’est le contenu de la trousse de secours.

Concernant la pharmacie, à bord d’un voilier, la division 240 impose un minimum obligatoire à bord. Pour le reste, l’initiative est laissée au capitaine du bord.

La pharmacie du bord répond à une obligation et un minimum doit être embarqué comme équipement obligatoire. Dans le même temps, elle doit aussi répondre au programme de navigation (croisière côtière, semi hauturière, distance de navigation par jours, zone de navigation,…) et aux personnes embarquant à bord du bateau. La trousse à pharmacie devra donc s’adapter à l’équipage, selon l’état de santé de chacun, l’âge,… Comme tout équipement, le bon sens et la responsabilité sont de mise Il existe donc autant de pharmacies que de chefs de bord.

Cette pharmacie doit répondre, dans tous les cas, aux premiers soins d’urgence comme aux bobos qui peuvent gâcher une semaine de croisière. Si, sur la terre ferme, les urgences arrivent rapidement sur place, ce ne sera, évidemment, pas le cas en mer.

Que doit contenir votre trousse de secours lors de vos voyages ?

Si vous partez en voyage, il est plus prudent d’emporter avec vous une trousse de secours de voyage. Si vous ne savez pas ce que doit contenir ce type de trousse, découvrez les conseils de Medisafe sur la trousse de secours voyage : comment bien préparer son excursion selon les pays à visiter. La plupart des globes trotteurs se demandent comment bien préparer leur trousse de secours en fonction de la destination choisie.

Il est important de vous poser ce genre de question avant votre départ, car il serait dommage de devoir être rapatrié à cause d’une blessure qui s’infecte. De plus, il est important de se renseigner sur la destination où vous comptez vous rendre car selon les pays, il existe des risques différents.

Pour vous aider à y voir plus clair, notre partenaire a décidé de vous donner toutes les informations nécessaires pour que vous puissiez préparer sereinement votre trousse de voyage avant votre départ. Peu importe la destination où vous allez, vous devez toujours vous équiper si possible d’une trousse de voyage de petit format, même s’il vous faut compacter vos éléments de premiers secours.

N’hésitez pas à sortir les pansements de leur boîte pour les mettre dans des sachets afin de limiter l’encombrement. Il faut toujours que vous puissiez avoir accès aux dates de péremption des médicaments, et que vous compartimentiez votre trousse afin que l’antiseptique se trouve à côté des pansements, par exemple, pour s’inscrire dans une démarche logique.

Votre trousse de voyage doit toujours s’adapter au nombre de personnes à protéger, au climat et aux activités touristiques prévues. Dans la mesure du possible, choisissez une trousse souple, légère et résistante. Il faut que vous pensiez à être à jour avec les vaccins recommandés selon la destination, en pratiquant le ou les vaccins entre 4 à 6 semaines avant votre départ. Essayez de prendre une petite trousse de secours si le climat du pays dans lequel vous vous rendez est tempéré et que le pays est développé. Ne vous encombrez pas si cela n’est pas nécessaire.

Si vous avez prévu de vous rendre dans un pays au climat chaud, comme la Thaïlande ou le Mexique, munissez-vous d’un bon répulsif anti-moustique, d’une moustiquaire imprégnée pyréthrinoïdes, de comprimés désinfectants pour obtenir de l’eau potable, d’un baume à lèvre, d’une crème de protection solaire indice 50 minimum, d’un aspi-venin. Notre partenaire Medisafe vous propose une liste détaillée de ce que vous devez emporter avec vous dans votre trousse de secours de voyage, en fonction du pays visité et des activités pratiquées. Vous saurez ainsi ce dont vous aurez besoin si vous voyagez dans un bateau hauturier, un bateau cotier…

Quel que soit le type de bateau emprunté ou de transport choisi, vous aurez sur le site de notre partenaire toutes les indications pour pouvoir profiter de votre voyage en toute sérénité. N’oubliez pas que nous sommes en pleine crise sanitaire et qu’il est important d’adopter les gestes barrières dans le cadre de vos voyages et d’avoir toujours du gel hydroalcoolique à portée de main pour vous éviter d’être contaminé.

La trousse de secours réglementaire

– 1 paquet de 5 compresses de gaze stériles, taille moyenne
„
– Chlorhexidine en solution locale – 5 ml à 0,05% ;
„
– 1 coussin hémostatique (type CHUT) ;
„
– 1 rouleau de 4 m de bande auto-adhésive (largeur 10 cm, type Coheban) ;
„
– 1 boîte de pansements adhésifs stériles et étanches en 3 tailles ;
„
– 1 boîte de gants d’examen non stériles ;
„
– 1 rouleau de sparadrap ;
„
– 1 flacon de 75 ml de gel hydroalcoolique ;
„
– 1 couverture de survie.

L’indispensable.

Tout complément à cette trousse de secours est laissé à l’initiative du chef de bord. Elle dépendra de vos navigations, de votre zone, de vos besoins éventuels.
On peut cependant conseiller d’emporter:

– Coton.
– Lait hydratant.
– Anti moustique.
– Alcool à 90°.
– Aspirine.
– Antiseptique liquide.
– Antidouleur.
– Pommade cicatrisante, antiseptique, antibiotique.
– Antispasmodique.
– Antidiarrhéique.
– Collyre.
– Anti mal de mer.
– Pince à épiler.
– Thermomètre.
– Ciseaux.
– Doigtier.

Enfin il est conseillé de ranger les produits dans un contenant étanche et  placé dans un endroit facilement accessible, à l’abri de la lumière et de l’eau, et peu soumis aux variations thermiques.

2 réflexions au sujet de “La trousse de secours du bateau”

  1. Ne serait-ce pas judicieux de prévoir d’office dans les options, à partir d’une catégorie de bateaux, le défibrillateur cardiaque ?
    Les prix se démocratisent, la formation est à la portée de tous, et son automatisation simplifie la vie de l’utilisateur et sauve la vie?

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

velit, neque. tristique mi, efficitur. nunc ante. ut justo at