Voiliers. la taille idéale

voiliers arrivant au port

Quelle est la taille idéale d’un voilier ? Vous l’imaginez déjà, cette question amène d’autres questions et les réponses seront subjectives. L’achat d’un voilier dépendra du programme, du budget, du nombre d’équipiers à bord.

Acheter un voilier est un projet qui mûrit souvent pendant plusieurs mois, voir plusieurs années. Que se soit pour un premier achat arrivé à la retraite, pour remplacer son voilier en passant au mètre supplémentaire ou tout simplement pour découvrir l’océan à 20 ans, la taille fait partie des éléments à prendre en considération au même titre que le type de voilier, le type de lest ou son équipement. Tout dépendra de votre programme de navigation, si vous naviguerez seul, en famille ou en équipage plus nombreux. Évidemment, la taille idéale n’existe pas, un petit voilier de 6.50 est capable de faire une transatlantique et nombre de voiliers de 12 mètres ne dépassent pas la zone des 6 milles d’un abri. Dans toutes les tailles, on retrouve des voiliers capables d’effectuer des navigations hauturières. Cependant, certains voiliers répondront mieux à votre programme suivant leur taille. Retenons une chose, le capitaine de bord doit maîtriser son voilier et être capable de le faire seul.

Le cabotage.

C’est sans doute pour un programme de cabotage que le critère de la taille est le plus important.petit voilier qui navigue Entre 5 et 8 mètres, un voilier pourra vous faire découvrir toutes les petites criques de notre magnifique littoral. Si un petit voilier de 6 mètres transportable vous fera naviguer sur les côtes européennes comme sur les lacs sur une courte période (essayez de le faire sur un voilier de 10 mètres…), un voilier approchant les 8 mètres vous permettra de vivre à bord quelques jours en famille de façon confortable et de se confronter à quelques navigations plus longues.

La navigation côtière.

Pour la grande majorité des propriétaires de voiliers, le programme consiste à naviguer le long de nos côtes pendant 6 mois, voir uniquement pendant la saison estivale. Ces navigations sont souvent effectuées en couple, voir avec les enfants ou les petits enfants. Dans ce cas, le voilier doit être assez confortable pour naviguer jusqu’à 15 jours en croisière à deux voir quatre équipiers. Dans le même temps, le budget entretien ne doit pas exploser dés qu’il faut changer le gréement ou de simples poulies et drisses. Un voilier de moins de 10 mètres semble être un excellent compromis entre confort en mer et en escale et budget annuel (place de port, hivernage et entretien).

La navigation à l’année.

Les plus chanceux d’entre nous, mais aussi les plus passionnés ou assidus, peuvent naviguer à voiliers sous spil’année. Certains habitent sur la côte ou pas très loin, comme les bretons par exemple. D’autres vont faire de la voile un week end sur deux pour profiter au maximum de leur bateau ou s’entraîner lors d’entraînements d’hiver pour un programme de régate. Quand le budget, initial et à l’année, suit, on peut envisager de rechercher un bateau de 10 ou 11 mètres. Celui-ci permettra d’avoir un maximum de confort en cabine pour les froides journées d’hiver, pourra être équipé d’une éolienne pour maintenir les batteries en charge et d’une capote pour se protéger du vent frais. A prendre en considération, la possibilité de posséder deux cabines arrières permettant d’accueillir des équipiers pour la régate. De plus, dans cette taille, on trouve de très courses croisières qui pourront répondre a des programmes de croisière et de régate. En entretien, le budget commence à monter sérieusement, mais une navigation à l’année permet d’amortir se coût.

Le voyage et la vie à bord.

Pour des navigations hauturières, la réponse à la question de la taille du voilier est beaucoup plus délicate. En effet, on retrouve des voiliers de toute dimension sur les quatre coins du globe. La taille dépendre du budget, du confort souhaité, du programme ( on vivra en extérieur aux Antilles, un peu moins dans les mers du nord). On peut quand même considérer qu’un voilier de plus de 12 mètres permettra d’affronter le mauvais temps plus facilement et sans user son équipage. Ensuite, plus vous monterez en taille plus les coûts de réparation et d’entretien seront élevés.

Voilà une petite idée sur la taille idéale d’un voilier selon son programme. Evidemment, ceci est très subjectif. Et pour vous, la taille idéale?



2 Commentaires

  1. Ces dernières années, avec le tout électrique, il semble que les 50 pieds et plus soient considérés même par des équipages réduits cherchant le confort et la sécurité. Par exemple c’est le Hanse 588 qui se vend le mieux en UK dans leur gamme

1 Rétrolien / Ping

  1. Acheter un bateau, faire le bon choix - Mers & Bateaux

laissez votre commentaire, donnez votre avis sur le sujet

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.