Comment choisir son moteur hors-bord?

Lorsque nous sommes à la recherche d’un moteur hors-bord, en faisant le tour des professionnels et des sites web spécialisés, nous nous rendons vite compte que le choix n’est pas aussi simple que cela. Si ce moteur est plus simple d’utilisation et d’entretien qu’un moteur in-bord, le choix demandera de répondre à plusieurs questions, afin d’opter pour le moteur idéal. Voyons ensemble les 5 critères indispensables dans le choix de votre moteur hors-bord. 

L’importance de la taille du bateau 

La taille du bateau est importante dans le choix de votre moteur hors-bord. Celle-ci va influencer directement les performances du bateau. Un bateau plus grand nécessite généralement un moteur plus puissant pour maintenir une vitesse adéquate et une maniabilité optimale. Même si la carène peut réduire le besoin de puissance.  

Dans le même temps, généralement, la taille du bateau détermine aussi la charge utile, englobant : 

  • Passagers,  
  • Équipements , 
  • Effets personnels.  

Votre moteur hors-bord doit être capable de propulser le bateau efficacement, même à pleine capacité. Ce bon équilibre va assurer une économie de carburant, évitant une surconsommation liée à un moteur sous-dimensionné, mais aussi, et on y pense moins, surdimensionné. 

Enfin, un moteur surpuissant peut rendre la navigation difficile à contrôler, tandis qu’un moteur sous-dimensionné peut rendre le bateau moins réactif. 

Arbre long ou court ?

moteur hors-bord bateau

Quand vous regarderez de près les différents modèles de moteurs hors-bord, vous découvrirez qu’il existe des modèles à arbre long et des modèles à arbre court. Mais qu’est-ce qui différencie ces deux types d’arbre.  

Arbre Court : Maniabilité dans les Eaux Peu Profondes 

L’arbre court s’adapte aux petites embarcations polyvalentes telles que les semi-rigides, les barques, les annexes, ou les petits bateaux de pêche. Il offre une agilité maximale dans des eaux peu profondes et des espaces restreints. 

Arbre Long : Performances pour les Bateaux de Grande Taille 

Pour les voiliers, qu’ils soient de croisière ou des day-boat, l’arbre long est souvent plus adapté. Ce type d’arbre, permettant une immersion plus profonde améliore les performances, la stabilité et l’équilibre. Il répond aux besoins en puissance et contrôle. 

Choisir entre un moteur hors-bord 2tps ou 4tps 

La différence principale entre un moteur hors-bord 2 temps et 4 temps réside dans le cycle de combustion et le fonctionnement interne du moteur. 

Moteur Hors-Bord 2 Temps : 

  • Cycle de Combustion : Le moteur 2 temps effectue un cycle de combustion complet en deux temps du piston, d’où son nom. Il combine l’admission d’air et le mélange air-carburant, ainsi que la combustion et l’échappement, en un seul mouvement du piston. 
  • Lubrification : Dans les moteurs 2 temps, l’huile est généralement mélangée au carburant. Ce mélange carburant-huile sert à la lubrification du moteur. 
  • Puissance : Les moteurs 2 temps sont souvent plus légers et plus simples, mais ils ont tendance à produire plus de bruit et à être moins économes en carburant que les moteurs 4 temps. 
  • Entretien : En général, les moteurs 2 temps nécessitent un entretien plus fréquent en raison du mélange d’huile et de carburant. 

Moteur Hors-Bord 4 Temps : 

  • Cycle de Combustion : Le moteur 4 temps effectue un cycle de combustion complet en quatre temps du piston : admission, compression, combustion et échappement. 
  • Lubrification : Les moteurs 4 temps ont un système de lubrification séparé, généralement avec un réservoir d’huile dédié. L’huile est stockée et distribuée au besoin. 
  • Puissance : Les moteurs 4 temps sont connus pour offrir une puissance plus constante et une consommation de carburant plus efficace, ce qui les rend plus silencieux et plus respectueux de l’environnement. 
  • Entretien : En règle générale, les moteurs 4 temps nécessitent moins d’entretien que les moteurs 2 temps. Le changement d’huile est l’une des principales tâches d’entretien. 

Le moteur 2 Temps est généralement plus léger et simple, mais aussi plus bruyant et moins économe en carburant. Le moteur 4 Temps, de son côté, offre une puissance plus constante, une consommation de carburant plus efficace, et est plus silencieux.  

Moteur hors-bord à essence ou électricité? 

moteur hors-bord

Les différences entre les moteurs hors-bord à essence et les moteurs électriques résident principalement dans la source d’énergie, le mode de fonctionnement, l’entretien, l’impact environnemental et les considérations spécifiques à chaque type de moteur. 

Moteurs Hors-Bord à Essence : 

  • Puissance : Les moteurs à essence sont souvent d’une puissance plus élevée, adaptée à une utilisation plus intensive ou à des bateaux de plus grande taille. 
  • Autonomie : Les moteurs à essence offrent généralement une autonomie plus longue par rapport aux moteurs électriques, car ils peuvent transporter une plus grande quantité de carburant. 
  • Entretien : Ils peuvent nécessiter un entretien plus fréquent, avec des changements d’huile réguliers, des filtres à carburant, etc. 
  • Impact Environnemental : Les moteurs à essence émettent des gaz d’échappement et contribuent aux émissions de gaz à effet de serre. 

Moteurs Hors-Bord Électriques : 

  • Puissance : Historiquement, les moteurs électriques étaient associés à une puissance plus limitée, mais des avancées récentes ont permis des modèles plus puissants adaptés à de nombreuses applications. 
  • Autonomie : Les moteurs électriques ont une autonomie limitée par la capacité de la batterie. Cependant, certains modèles intègrent des batteries amovibles ou peuvent être connectés à des panneaux solaires pour prolonger l’autonomie. 
  • Entretien : Ils nécessitent généralement moins d’entretien que les moteurs à essence, avec moins de pièces mobiles et pas d’huile à changer. 
  • Impact Environnemental : Les moteurs électriques sont souvent considérés comme plus respectueux de l’environnement car ils ne produisent pas d’émissions directes pendant leur utilisation. Cependant, la production et l’élimination des batteries peuvent avoir un impact environnemental. 

Un moteur Essence sera privilégié pour des applications nécessitant une puissance élevée, une longue autonomie et une utilisation intensive. De son côté, le moteur électrique sera idéal pour une utilisation plus calme le long des côtes, les lacs ou les rivières, où une autonomie limitée est acceptable et où les avantages environnementaux sont prioritaires. 

Les meilleures marques de moteurs Hors-Bord 

Le choix de la meilleure marque de moteur hors-bord dépend souvent des besoins spécifiques de l’utilisateur, du type de bateau et des préférences personnelles. Voici quelques-unes des marques réputées dans le domaine des moteurs hors-bord : 

  • Mercury Marine : Mercury est une marque bien établie, offrant une gamme diversifiée de moteurs hors-bord pour différentes applications, des petits bateaux aux embarcations plus importantes. 
  • Yamaha Marine : Yamaha est reconnue pour la fiabilité et la performance de ses moteurs hors-bord. La marque propose des modèles adaptés à une variété d’utilisations, du plaisancier récréatif au pêcheur professionnel. 
  • Evinrude : Evinrude, appartenant à BRP (Bombardier Recreational Products), est connue pour ses moteurs hors-bord innovants, notamment les moteurs E-TEC à injection directe. 
  • Honda Marine : Honda propose des moteurs hors-bord réputés pour leur efficacité énergétique et leur faible impact environnemental. Ils conviennent souvent aux bateaux de plaisance et aux petits bateaux de pêche. 
  • Suzuki Marine : Suzuki propose une gamme de moteurs hors-bord qui se distinguent par leur puissance et leur fiabilité. Ils sont adaptés à diverses applications, des petits bateaux aux plus grands. 
  • Tohatsu : Tohatsu est connu pour ses moteurs hors-bord compacts et légers. La marque offre des options pour les petites embarcations et les utilisateurs recherchant des moteurs portables. 

2 réflexions au sujet de “Comment choisir son moteur hors-bord?”

  1. J’ai équipé un voilier d’un peu moins de 8 mètres et pesant 1,6 tonnes.
    J’ai mis un 15 cv 4 temps arbre long fixé sur chaise additionnelle en remplacement d’un 9,9 cv 2 temps fatigué.
    À l’utilisation, je trouve qu’il ne « plonge » pas assez et je rejoins votre avis sur la différence de montage entre petites embarcations de pêche et voilier. Un voilier gîte et cela aggrave le défaut d’immersion et de propulsion. Cas qui se présente en situation où l’on doit appuyer un bateau sous voile.
    Je pense aussi que le choix d’un moteur Honda (sans vouloir faire de publicité mais parce qu’ils sont les seuls à le proposer je crois) avec hélice dites « de poussée » à 4 pales et inversion du sens de sortie de gaz en marche arrière aurait été plus adapté à mon bateau. En marche avant, moins de vitesse mais plus de puissance. En marche arrière, moins de cavitation et donc plus d’efficacité de l’hélice, et accessoirement de freinage (en arrivant au ponton notamment).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.