Les escales fluviales de Bretagne pour découvrir les rivières et canaux bretons

Mers&Bateaux n’a jamais fait de différence entre les mers et les rivières. Ceux qui ont déjà navigué sur le canal du Midi ou les canaux Bretons vous le diront : naviguer sur les rivières offre une expérience complètement différente, qui ne laissera pas indifférent. Des plaisanciers comme Serge Martinez et sa femme Chris, qui ont fait un tour de France, en 2017, avec leur petit voilier, un Blue Djinn, ne me contrediront pas.

Et il faut bien reconnaître que les esprits commencent à changer. Nous, marins des côtes et des mers, commençons à nous enfoncer dans ces rivières et canaux, redécouvrant une autre façon de naviguer.

Les régions et offices de tourisme ont, eux aussi, compris ce changement de paradigme. Des régions comme la Bretagne, pourtant très tournée vers la mer, redécouvrent leurs canaux et leurs potentiels touristiques.

C’est pour répondre à ces enjeux et faire découvrir ses terres, que l’association des canaux de Bretagne a été créé en 2011. Cette association, qui s’est transformée en Escales Fluviales de Bretagne, regroupe des acteurs publics et privés. Ces acteurs ont l’ambition de faire connaître les canaux bretons et de proposer aux plaisanciers, des services cohérents avec les attendus d’aujourd’hui. L’association regroupe les acteurs de trois canaux et rivières :

  • Le Blavet remontant de Lorient à Pontivy, avant de rejoindre le canal de Nantes à Brest..
  • Le canal de Nantes à Brest, permettant de remonter jusqu’à Pontivy, en partant de La Roche Bernard.
  • Le canal Manche Ocean permettant de lier Saint-Malo et la Roche Bernard.

Entretien avec Didier CADOU, président, Pierrick YHUEL, vice-président pour le Morbihan et Sarah Chajari.

Pourquoi avoir créé l’association Escales Fluviales de Bretagne ?

La Bretagne est une destination touristique, axée sur le littoral depuis de nombreuses années. Pour se repositionner, et répondre aux nouveaux comportements touristiques, la région doit s’appuyer sur ses atouts traditionnels : sa forte identité culturelle , la richesse de son patrimoine naturel et son patrimoine bâti, avec des villages comme Josselin et des villes comme La Roche Bernard ou Dinan.

Ce qui fait la richesse de notre Bretagne , c’est bien la diversité de ses paysages, de ses terroirs, et de tous ses villages situés tout au long de ses canaux. Tantôt c’est la valeur du patrimoine qui nous accueille, tantôt c’est le vert-bocage qui nous tend les bras. Une telle évolution exige la mise en place d’un système d’information efficace permettant au nouveau touriste « nomade » d’accéder au mieux à cette richesse. 2011, création de l’association des canaux de Bretagne.

En 2019, transformation de l’association des canaux de Bretagne

De nos jours n’ayant, lus qu’un seul partenaire, La région Bretagne, à travers  « Les voies navigables de Bretagne » et que l’objectif de Canaux de Bretagne étant plus ou moins abouti , une réflexion s’imposait sur notre avenir. Nous avions tous convenu qu’il fallait donner une nouvelle orientation à notre association, vu le développement de l’itinérance douce, (à pied, à vélo, à cheval, petite navigation, kayak…).

L’itinérance douce, c’est un peu comme faire du cabotage le long des côtes ?

Hédé Bazouges photo hotel-de-labbaye
Hédé Bazouges photo hotel-de-labbaye

La région séduit une demande de plus en plus large. Faire du tourisme itinérant, c’est se déplacer, aller d’un village à l’autre, d’une vallée à l’autre, sur un ou des itinéraires bien dessinés, en bénéficiant le soir, à l’étape, d’un hébergement, d’un accueil et de services adaptés. En matière de développement local, le tourisme itinérant possède de nombreux atouts : il est durable et permet d’allonger la saison touristique. Après diverses rencontres sur le terrain et de nombreuses réunions de travail nous avions défini les principales missions.

Création du label régional « Escales fluviales de Bretagne »

carte canaux bretagne

L’association a créé un label « Escales fluviales de Bretagne ». Celui-ci se décline en : Cité, Étape et Halte Fluviales de Bretagne. L’idée est de répondre à 3 objectifs.

  • L‘objectif N°1 : 2020 et 2021 : Identifier et Qualifier l’offre pour une meilleure lisibilité et visibilité touristique , Ce label se décline en trois catégories :  : CITE pour un séjour , ÉTAPE pour une nuit, HALTE «  patrimoine » pour un lieu à découvrir Il nous faut des critères et des indicateurs clairs identifiables par le grand public. Cela participera à la dynamisation de l’offre touristique. ce qui permettra de participer à la dynamisation de cette offre.
  • L’ objectif N°2 en 2022: Finaliser , Valoriser et Promouvoir, ce qui fait la quintessence même de ces sites, qu’ils soient pittoresques ou emblématiques, mais si représentatifs de toutes nos richesses. Il est nécessaire de pouvoir informer les itinérants tant sur le patrimoine que sur les hébergements, les loisirs, les animations et la culture, sans oublier la navigation. Pour cela il faut des critères, des indications simples et compréhensibles.
  • L’objectif N°3 en 2022  : Communication , aider ces communes à promouvoir une réflexion globale sur l’attractivité touristique , nous nous devons d’être un outil de développement local aux services des communes pour la valorisation de leurs atouts
  • Vous savez tous combien le tourisme est une activité économique à part entière, cruciale pour le dynamisme et le développement de nos territoires.
  • L’objectif N°4 en 2023 : Création d’un réseau pour contribuer à établir un contact précieux entre les communes  et les résidents . A ce jour plus de 30 communes labellisées le long des canaux de la Bretagne historique.

Alors, maintenant, si vous naviguez en dériveur, je ne peux que vous inviter à venir découvrir cette région. Alors osez démâter le temps d’une remontée d’une rivière.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.