Quel bateau pour naviguer sur les canaux et les lacs?

La croisière, c’est aussi découvrir les terres. Nous avons la chance, en France et en Europe de bénéficier d’un réseau de voies navigables très important et de vivre près de plans d’eau magnifiques. Mais quel bateau utiliser pour naviguer sur les canaux, les rivières et lacs d’Europe?

L’image de la plaisance fluviale est souvent écornée. Nous, plaisanciers des mers, avons généralement l’impression que naviguer sur les canaux ou les Fleuves, est long, sans intérêt et sans histoire. Pourtant, les plaisanciers à la recherche de découvertes et de nouveaux paysages sont de plus en plus nombreux à regarder ces canaux traversant les plus belles régions de France, comme la Bretagne. D’autres regardent la Savoie en se disant que cette région possède de magnifiques plans d’eau. Enfin, les derniers se disent que la Seine a beaucoup plus à montrer qu’une simple remontée vers Rouen.

Contrairement à une navigation en mer, naviguer sur les eaux intérieures demande de bien choisir son bateau. En effet, vous ne pourrez naviguer, sur les canaux et les lacs, avec n’importe quel bateau. Vous aurez des contraintes liées à la largeur des écluses, au tirant d’eau, à la hauteur des ponts ou encore au gabarit routier. Cependant, il est tout à fait imaginable de naviguer en trawler, petites vedette, voire même en voilier. Alors quel bateau choisir pour naviguer sur les canaux et les lacs de France et d’Europe?

Concevoir la navigation comme un plaisir marin et fluviale

j’en suis convaincu, il est tout à fait possible de concevoir la croisière et la navigation comme un plaisir partagé entre l’eau salée et l’eau douce. Je milite pour abattre ces frontières. En effet, la grande majorité d’entre nous sommes des petits plaisanciers faisant de la navigation côtière. Alors pourquoi limiter notre terrain de jeu à la côte alors que nous adorons nous enfoncer dans les rias bretonnes ou le Bassin d’Arcachon?

Nous pouvons ambitionner d’aller plus loin, de nous enfoncer dans les terres, à la découverte des campagnes, des montagnes et autres paysages. Pour cela, il suffit d’avoir un bateau répondant aux différentes contraintes de la navigation en mer et fluviale. Ce bateau doit être assez marin pour supporter un coup de vent et se faire plaisir en mer. Dans le même temps, il devra aussi être assez manœuvrable pour naviguer sur des canaux peu larges et être transporté d’un plan d’eau à un autre.

Un bateau transportable pour plus de découvertes

voiliers sur un lac

Tout commence par cela, un bateau, pour naviguer sur les eaux intérieures doit être transportable. Un voilier ou un bateau à moteur au gabarit routier est un impératif pour découvrir les régions d’Europe, même, tout simplement, de France. En effet, si vous pouvez découvrir la Bretagne, et même la traverser du nord au sud pour rejoindre la Manche et l’Atlantique, voire rejoindre La Loire, vous serez coincé si vous voulez découvrir d’autres régions.

Pour résumer, un bateau transportable ne doit pas dépasser une largeur de 2,55m. Vous trouverez plus d’infos sur cette page.

Un bateau transportable vous permettra donc de découvrir beaucoup plus de régions. Vous pouvez très bien imaginer découvrir la Bretagne une année, de l’île de Groix et Lorient à La Roche Bernard en faisant un détour pour découvrir Saint-Malo. La deuxième année, vous pourrez visiter la Savoie, le Lac d’Annecy et le Lac du Bourget. La troisième année, vous pourrez aller chercher le soleil par le canal du Midi et rejoindre la Méditerranée. Enfin, vous prendrez la direction de la Seine pour découvrir Paris.

Jamais, vous ne pourrez avoir ce programme avec un bateau de 10 mètres, non transportable.

les grandes régions fluviales de France

En France, vous avez quatre grandes régions pour la navigation fluviale :

  • La Bretagne et une partie de La Loire.
  • La Seine et toute une partie du quart nord-est du pays.
  • La Gironde et le Canal du Midi.
  • Le Rhône.

Au-delà, l’Europe regorge de possibilité. Je pense notamment aux lacs et canaux polonais.

Un bateau répondant aux contraintes de navigations

Au delà du gabarit routier, un bateau pour la navigation fluviale doit s’adapter aux contraintes de navigations en eaux intérieures. En effet, vous ne pourrez pas naviguer partout avec un gros quillard de 2 mètres de tirant d’eau ou une grosse vedette de 4 mètres de hauteur.

En navigation fluviale, on parle souvent de rectangle de navigation. Ce rectangle correspond à la largeur du bateau, sur son tirant d’eau et son tirant d’air. Vous entendrez souvent parler aussi de mouillage. Le mouillage correspond à la profondeur maxi dans l’axe du chenal de la rivière ou du canal.

Concernant le tirant d’eau, dites vous qu’en choisissant un bateau avec un tirant d’eau de 1,20 mètre, vous passerez partout. Au delà, vous serez sans doute limité dans certaines zones. Concernant la largeur, vous serez tranquille. Enfin, concernant le tirant d’air, vous ne devrez pas dépasser les 3 mètres.

Voilier ou bateau à moteur ?

Après avoir vu les contraintes liées à la navigation sur les canaux ou rivières et les lacs, il nous reste la question du type de bateau. Bien évidemment, le plus simple est encore de naviguer avec un vedette ou un trawler. Certains modèles sont très bien adaptés à ce type de navigation mixte. Je pense notamment à la gamme Antarès de Bénéteau, ou encore les Trawlers du même chantier.

Un trawler semble réellement pensé pour une navigation mixte, il s’agit du Nexus 870 Revo, par Maxus. Il a une taille idéale avec une longueur de 8,60 mètres. Et dans le même temps, sa hauteur est de 2,70 mètres et son tirant d’eau de 0,60 mètres.

Si le bateau à moteur semble idéal pour naviguer sur les canaux, le voilier sera très bien adapté à la croisière sur les lacs. Un petit voilier transportable sera parfait pour découvrir les lacs de Savoie, par exemple. Dans le même temps, si vous possédez un voilier de type polonais, vous pourrez même découvrir les rivières. En effet, ces derniers sont équipés, sur option, d’un système pour descendre le mât, en deux temps trois mouvements, et seul. Super pratique pour passer sous les ponts.

Il existe de nombreux voiliers permettant d’offrir un confort certain en gardant un gabarit routier et un lest mobile pour naviguer partout. Quoi qu’il en soit, pensez à respecter la réglementation concernant l’équipement obligatoire en navigation fluviale.

Voiliers d’occasion :

  • Tonic 23, de Jeanneau
  • Gib Sea 242
  • First 235
  • Sun Odyssey 24.1

Voiliers neufs :

2 réflexions au sujet de “Quel bateau pour naviguer sur les canaux et les lacs?”

  1. Bonjour, tu voudras bien noter qu’un bateau homologué uniquement en fluvial, ne peut pas naviguer en mer, alors qu’un bateau homologué en mer est aussi homologué pour les plans d’eaux intérieurs. Le lac Léman est sous juridiction “maritime”, me semble t-il. J’ai fait cet été Nantes-Redon, avec un voilier de 5,60 m (dématé), et je redescends par la Vilaine (actuellement, à Arzal). Pour tenter ensuite de rerenrentre par la Loire à Nantes. Mais par temps de COVID, je ne sais pas si je vais réussir à finir mon périple avant la fin de 2020. A voir en 2021, après hivernage, sur la route…..

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

felis eleifend ante. venenatis, consequat. sem, ut massa luctus et, Praesent