PEREGRINA 2018, La Longue Route pour Gilles Huot.

gilles huot sur peregrina

C’est en septembre 2018, de Brest, que Gilles Huot, à bord de Peregrina, se lancera dans un tour du monde en solitaire sur les traces de Moitessier.

Le navigateur Guy Bernardin, disparu en mer durant l’été 2017, avait eu l’idée de proposer à d’autres passionnés un tour du monde par les trois caps, en solitaire et sans escales. Ce défi, à réaliser en 2018, entre le 18 juin et le 30 septembre, est une commémoration de la Longue Route de Bernard Moitessier, réalisée alors pendant le Sunday Times Golden Globe Challenge, dont ce sera le 50ème anniversaire, et un hommage au grand marin qu’il fut.

Conformément à l’esprit de Bernard Moitessier, ce tour du monde n’est pas une course, mais un pèlerinage. Le règlement est succin et rares sont les d’obligations. La seule et ultime récompense est de concrétiser un rêve et de se dépasser soi-même. Dans cet esprit de liberté, la sérénité d’être seul en mer face à l’océan, c’est un retour vers les vraies valeurs, les responsabilités humaines personnelles de chaque homme et de chaque marin.

Ce jubilé commence par un rassemblement sur la sépulture de Bernard Moitisser à la date anniversaire de son décès en 1994. Chacun des vingt-quatres participant aura donc à cœur la mémoire de ce grand marin qui nous a souvent fait rêver de course autour du monde, depuis l’enfance ou l’adolescence, tout autant que celle de Guy Bernardin par qui l’ambition est réalisable.

Peregrina et son skipper

C’est en 1968, alors que son lycée est fermé pour cause de grève générale, que Gilles Huot découvre la passion de la voile par la pratique du dériveur. Par la suite, et jusqu’à aujourd’hui, tout en menant une activité professionnelle dans la santé, il participe à de nombreuses croisières, en équipage et en solitaire, à travers les océans. La curiosité de l’inconnu le mènera ainsi de France aux Fidji en passant par le Brésil, la Patagonie, Valparaiso, la Polynésie, mais aussi l’Espagne, les Acores, la Norvège, l’Islande et le Groenland.

voilier peregrinaEn 2009, il confie à l’architecte naval Pierre Rolland la conception de Peregrina. Gilles voulait un monocoqe de croisière solide, relativement rapide et maniable facilement en solitaire. La volonté de choisir des bouchains évolutifs surs l’a conduit au chantier mint YACHTS, à Tarifa. Grégory Arnold, propriétaire et directeur du chantier, a trouvé la bonne usine, en Hollande, permettant de rouler et étirer les feuilles d’aluminium. Pierre DELION a réalisé les 3D et un kit pré-découpé est arrivé à Tarifa. Appendices avant et arrière ont été personnalisé en collaboration avec Grégory.

Pour le défi sur soi, le rêve de toujours

Gilles Huot, venant de boucler sa vie professionnelle, se lance donc dans l’aventure et, en véritable « Mac Giver de la bricole », comme il se désigne lui-même, apprête son bateau. Il y a eu, entre autres, la mise en place d’un siège ergonomique en carbone à la table à carte, la révision totale du gréement, ainsi que la réfection des systèmes informatiques (dont l’apport d’un système de navigation sur Panel PC de l’entreprise CAPAJUT) et l’ajout d’équipements de suivi en temps réel par satellites.

Un site internet a aussi été mis en ligne pour suivre l’avancement du projet puis, à partir de septembre prochain, l’aventure de Gilles. C’est une charge importante que de se préparer aux différents aléas d’un tel périple. Mais le rigoureux capitaine est confiant et habitué aux navigations solitaires. Il mesure l’exploit de cette aventure, véritable exploit sportif et technique, qui demande une autonomie complète pendant une dizaine de mois sur des mers pouvant être hostiles. C’est un dépassement de soi, un véritable défi … mais aussi un rêve de toujours. Selon les propres mots de Gilles : « La vie pour soi est devant ! »

« Tout ce que les hommes ont fait de beau et de bien, ils l’ont construit avec leur rêve… » (La longue route, Bernard Moitessier, éd. Arthaud, 1971, p. 226)

Frédéric Daeschler, CAPAJUT (www.capajut.com)

Fiche technique du bateau:

Nom : Peregrina
Architecte : Pierre Rollandplan peregrina
Chantier : MINT YACHT
Longueur de coque : 14 m
Largeur : 4.45 m
Tirant d´eau : 2,30 m
Déplacement : 11T
Lest : 3500 kg
GV : 55m²
Génois : 50m²
Spi : 160m²
Gennaker : 85m²

 



Frédéric Daeschler
A propos Frédéric Daeschler 3 Articles
Frédéric Daeschler dirigeant de la société Capajut. Spécialiste en informatique embarquée.

Soyez le premier à commenter

laissez votre commentaire, donnez votre avis sur le sujet