2 voiliers d’occasion exceptionnels à moins de 5000 euros

Le Kelt 7.60 et le First 25 sont deux des meilleurs voiliers de leur génération. Deux bateaux d’occasion à moins de 5000 euros.

L’histoire de la plaisance à fait naitre des voiliers de séries qui sont devenus de véritables stars. Certains voiliers ont marqué leur génération par des carènes exceptionnelles, des constructions réussies et une philosophie qui réponde à nombre de plaisanciers. Dans les années 80, la construction de voiliers de séries étaient florissantes. Nombre de ces voiliers sont toujours de vigoureuses embarcations apportant plaisirs et aventures à leur propriétaire.

Parmi ces voiliers présents sur le marché de l’occasion, certains sont de très belles opportunités pour commencer la voile, ou continuer…, à moindres frais, sur des bateaux sûrs et sécurisants. Le First 25 et le Kelt 7.60 sont de ceux-ci. Ces deux voiliers ont l’avantage d’être construits en polyester monolytique, ne demandant pas de gros frais structurels, hormis accidents particuliers.

First 25, de l’espace et un cockpit moderne

Le Bénéteau First 25 est des best sellers du chantier vendéen. Construit de 1979  à 1985,   plus de mille unités ont été construites. Le First 25 a été dessiné par l’architecte jean Marie Finot. Le résultat est impressionnant. Cette carène est capable de tout. Ce voilier, simple à naviguer, est capable de cabotage comme de traversée de l’atlantique. Le First 25 est un voilier marin qui aime bien la brise. Il passe très bien dans les vagues et aime remonter au vent.

First 25

Le First 25 était proposé avec deux motorisations. La version In Board sera sans doute la plus recherchée. Pourtant la version hors bord était proposée avec un moteur en puits, très pratique. Si vous souhaitez installer une chaise sur le tableau arrière, vous devrez mettre un renfort, derrière ce dernier, pour le consolider.

Concernant les aménagements intérieurs, le First 25 se distingue par un carré, transformable, très vaste et aéré. Cela se fait aux dépens des rangements, peut être un peu juste pour de longues navigations. Au pied de la descente, la table à cartes est très pratique. De l’autre côté, le coin cuisine est bien équipé. Seul son débordement près de la descente est mal pensé. La cabine avant, séparée du carré par les WC faisant face à un lavabo, est bien agencé et la circulation ne sera pas compliquée.

carré First 25
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le First 25 était proposé en quille relevable ou fixe. La version quille relevable est la plus performante. Dans les deux cas, le First 25 est un bateau qui n’aime pas trop se poser, surtout en version quillard. Ce sera le point à vérifier. Le contre moule permet un entretien facile. Cependant, vous devez vérifier qu’il n’a pas de fissure. En effet, il permet de consolider la structure. Pour le reste, acheter un First 25 passera par les vérifications classiques avant d’acheter un voilier.

Caractéristiques First 25

  • Année: 1979 à 1984, 1115 exemplaires
  • Longueur: 7,55m
  • Largeur: 2,80m
  • Tirant d’eau: 1,30m quillard, 1,70m quille relevable
  • Poids: 1800 Kg, lest: 800Kg
  • Surface de voile: 36m² au près.
  • Mât posé sur le pont
^lans First 25

Kelt 7.60, des aménagements bien pensés

Le Kelt 7.60 est l’autre star de cette génération. Ce voilier sera proposé par le chantier vannetais de 1979 à 1985. Il a été construit à   exemplaires. Ce plan Berret est, tout comme le First 25, une des plus belles carènes dans cette taille de voilier. Le Kelt 7.60 adore la brise, lui aussi. Sa peinture blanche, son design, lui donnent une allure plus moderne que le First 25. Son comportement en mer est lui aussi exceptionnel. Son comportement est sain et pardonnera les erreurs, même par forte brise. Le Kelt 7.60 était proposé en version quillard ou dériveur lesté.

Kelt 7.60 sou spi

Le Kelt 7.60 était proposé en version Inbord et Hors bord en puits. La version hors bord permet de libérer de l’espace pour des rangements, sous la descente, comme une annexe gonflable, par exemple. Le puits ne pourra accepter que des moteurs 6ch 4 temps. Les 9ch seront trop larges.

kelt 7.60
KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

L’aménagement intérieur est très bien pensé. Le coin salle d’eau est situé au pied de la descente. Bien isolé du carré, l’espace est compté mais offre un WC, un lavabo et une penderie. De l’autre côté, la cuisine est bien aménagée. Le carré est moins vaste que sur le First 25, mais il y a plus de rangements. Ce dernier est transformable et offre une belle couchette.

La cabine avant, elle, est séparée du carré par une simple cloison coulissante. Cette cabine est plus un lit breton.

Le Kelt 7.60 ne connait pas de problème de structures particuliers. Construit en polyester mono lytique, le pont n’a pas de problème de délaminage. Le point important à vérifier est le pied de la table du carré, en acier. Sur la version dériveur lesté, le bout pour remonter la dérive passe à l’intérieur de ce pied et l’eau de mer remontée crée de la corrosion qui peut être source d’importantes voies d’eau.

Caractéristiques Kelt 7.60

  • Année: 1979 à 1985, 485 exemplaires
  • Longueur: 7,58m
  • Largeur: 2,78m
  • Tirant d’eau: 1,30m quillard, 1,65m dériveur lesté
  • Poids: 2200 Kg, lest: 780Kg
  • Surface de voile: 37,80m² au près.
  • Mât posé sur le pont
plans kelt 7.60

1 réflexion au sujet de “2 voiliers d’occasion exceptionnels à moins de 5000 euros”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

nec ultricies id accumsan tristique Praesent