Comment choisir son antifouling?

Entre l’antifouling matrice dure ou érodable, le choix n’est pas toujours évident pour tout les plaisanciers. Alors comment choisir son antifouling?

Une des étapes indispensables de l’entretien d’un bateau est le carénage. Cette opération consiste à nettoyer la coque et passer une ou plusieurs couches d’antifouling sur les oeuvres vives du bateau. cette peinture permet d’éviter que de trop nombreux coquillages et algues viennent s’accrocher à la coque du bateau. Il existe plusieurs types de peintures antifouling, à des tarifs variant du simple au triple. Il n’est donc pas toujours évident de faire son choix pour son voilier.

Pour nous aider à comprendre ce sujet, le spécialiste accastillage, de la boutique en ligne spécialisé dans le nautisme, Nootica, vient nous présenter les différents types de peintures antifouling et leur utilisation. Alors, je passe la main…

Pourquoi l’antifouling?

L’antifouling est une peinture chimique libérant des biocides réduisant le développement d’algues et de coquillage sur votre coque. La prolifération des algues et coquillage pour entrainer une forte baisse de vitesse et une augmentation de la consommation de carburant.

Historiquement, l’utilisation d’un revêtement sur la coque des bateau afin de la protéger contre les coquillages et les algues existait déjà avant le 16ème siècle, sous forme de plaques de plomb qui permettaient de ralentir le développement des algues. Ces plaque de plomb permettaient d’avoir une carène propre, avantage militaire décisif au niveau de la vitesse lors de bataille navale. Nous savons que lors de la bataille de Trafalgar les navires anglais ont réussi à prendre un avantage car leur navire venait d’être caréné et recouvert de cuivre ils étaient donc plus manœuvrable.

On comprend donc qu’une carène propre et bien protégé est importante afin de limité la consommation et avoir la meilleure manœuvrabilité en mer. Le carénage est donc une des étapes importantes de l’entretien d’un bateau. Il existe différents type d’antifouling pour différent type de navigation ou bateau.

Antifouling matrice érodable :

Les peintures antifouling à matrice érodable sont composées d’une résine soluble composées de biocides. Lors de la navigation, l’antifouling s’érode ne permettant pas au algues ou coquillage de s’attacher à la coque.

Ce type d’antifouling est extrêmement efficace laissant une carène parfaitement lisse. Idéals pour les voiliers de régate ou amateur de sensation de glisse lors de la navigation.

Cependant celui-ci a tendance à se dissoudre rapidement, ainsi en fin de saison nous n’aurez plus d’antifouling. Un avantage car vous pourrez faire une nouvelle couche sans avoir à retirer l’ancien.

Attention il faut mettre un antifouling érodable avant la mise a l’eau. Ce type d’antifouling séchera en cale sèche et tombera en poussière en un mois.

Ce type d’antifouling ne convient pas au bateau allant à plus de 20 nœuds, ceux qui reste au port toute l’année ou ceux amarré dans un courant marin sur une rivière ou autres. Comme vous l’aurez compris celui-ci s’éroderait très rapidement.

Antifouling matrice dure :

Cette peinture antifouling est fait d’une résine insoluble. Il s’agit donc de l’inverse de la peinture antifouling érodable. L’antifouling à matrice dure est une peinture dans laquelle sont présents des biocides qui repousseront les algues et coquillages. Celui-ci ne bougera pas même à l’eau durant un an. Cependant il perdra au fur et a mesure les biocides présents dans la peinture.

Il faudra donc, chaque année, le recouvrir d’une nouvelle couche ou gratter entièrement l’antifouling pour le remplacer.

Antifouling coque aluminium 

Les bateaux en aluminium ne peuvent pas accepter les peintures antifouling ayant du plomb. Effectivement cela peut créer un effet chimique entrainant une corrosion rapide de votre coque.

Il faudra donc opter pour un antifouling spécifique ou faire un primaire spécial coque aluminium permettant d’isolé les deux matières.

Comment appliquer la peinture Antifouling

Avant d’appliquer votre peinture vous devez préparer votre bateau. Pour les coques ayant un antifouling érodable il vous faudra nettoyer la coque et la poncer avec du papier de verre fin afin que le nouvelle antifouling puisse accrocher. Pour les coques ayant un antifouling en matrice dure soit vous recouvrez un ancien antifouling et vous devez le poncer pour créer l’accroche nécessaire soit vous avez atteint trois couches d’antifouling et vous devrez gratter la totalité de la coque.

Ensuite mettez vos bandes de masquage pour délimiter les zones de couverture. Mettez une protection au sol légèrement humide qui retiendra une partie de la poussière au sol.

Une fois votre bateau près à recevoir le nouvel antifouling vous devez faire attention a quand le poser. Effectivement un antifouling a besoin pour sécher et être efficace d’un taux d’humidité dans l’air le plus faible possible. Le plus efficace est de le faire en milieu de journée entre 11H et 15H. Laissant le temps à l’antifouling de sécher avant l’apparition d’humidité le soir.

Pour appliquer votre antifouling facilement celui-ci ne doit pas être trop froid. Si vous faite celui-ci en hiver nous vous conseillons de prendre une bassine avec de l’eau tiède dedans et de poser le pot dans l’eau. Il sera plus facile a étirer et sera plus lisse au séchage. Vous trouverez le détail de cette opération dans l’article sur le carénage.

Voilà, je pense que vous avez la réponse à la question.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Praesent porta. Nullam ut eleifend nec in facilisis quis,