Contessa 28, un voilier anglais de caractère

Le chantier Jeremy Rogers, en Angleterre, n’est pas le plus connu des fabricants de voiliers britanniques. Pourtant certaines séries de sa production font partie des voiliers qui ont marqué l’histoire de la plaisance, en Grande Bretagne, et celle de la course au large, en Europe.

Parmi sa production, on retrouve un autre excellent voilier, le Contessa 28. Ce plan Doug Peterson est très peu connu en France. C’est pourtant un excellent voilier, une carène magnifique et un look d’une rare élégance.

Le chantier Jeremy Rogers est situé sur les bords du Solent, à Lymington, dans le sud de l’Angleterre. Il commence sa production avec le Contessa 26, en 1966. Ce petit voilier de type folk-boat connaitra un grand succès. Par la suite, Le chantier présentera, en 1970, le Contessa 32. Ce très beau voilier de 9 mètres aura encore plus de succès. Il sera reconnu comme un des meilleurs bateaux de sa catégorie. En 1979, il sera un des rares, et le plus petit bateau, à finir une course qui restera dans l’histoire, la Fastnet, en cette année meurtrière.

Contessa 28, un voilier avec des ambitions

Au milieu des années 70, le chantier va sortir deux autres modèles, le Contessa 35, star en son temps de la jauge IRC et le Contessa 28, un course croisière. Ces deux voiliers seront dessinés par l’architecte Doug Peterson, décédé en 2017. Doug Peterson est, à ce moment là, une des stars du circuit de la régate, avec l’architecte Ron Holland. Une grande partie des plans des Half-Tonner, passent par leurs coups de crayon.

Le chantier britannique fera donc appel à l’architecte américain avec l’ambition de proposer des voiliers rapides et marins. Si le Contessa 35 est résolument orienté course, le Contessa 28 est plus axé course-croisière.

Le Contessa 28 sera produit de 1977 à 1980. Il connaîtra son succès en Grande Bretagne mais aura du mal à s’imposer sur le marché européen, à une époque ou les français prennent de plus en plus de place, avec des voiliers, moins bien finis mais meilleur marché.

Un voilier marin et performant

Le Contessa 28 a toutes les qualités d’un plan Doug Peterson. Sans être un voilier technique et purement de régate, le bateau est un vrai pur sang. Il marche bien à toutes les allures. C’est au près qu’il montrera toutes ses qualités. Il est capable de faire un excellent cap.

Le bateau affectionne aussi bien la brise que le petit temps. Bien évidemment, il faudra réduire assez vite, à l’image de voiliers comme le Rush. Mais en contrepartie, il passe très bien dans le clapot et garde confortablement sa route. Son maitre beau avancé et son « petit cul » vont le rendre, par contre, un peu moins agréable au vent arrière.

Des aménagements confortables et de qualité

carré Contessa 28

Le plan de pont est typiquement anglais. Le cockpit est profond, sécurisant et confortable. Par contre les hiloires, eux, sont inexistants, ou tout du moins, inconfortables. La barre franche est très longue. Elle permet au barreur de se positionner près des manœuvres, voire à l’abri d’une capote, sans stick de barre.

A l’intérieur, le bateau est chaleureux. Les boiseries sont de très belles qualités et sont présentes partout. Dans le même temps, la contre cloison est de très belle qualité et permet de se passer de vaigrages. La table à cartes est ingénieusement installée sur des rails. Au mouillage, ou au port, vous pouvez la glisser au dessus de la couchette cercueil, pour gagner de la place.

Contessa 28

La table du carré, elle, permet de ranger quelques bouteilles de vins ou d’apéros, en toute sécurité. Enfin, le carré transformable offre une belle couchette double, sur le côté, sans bloquer le passage vers la cabine avant. La cabine avant est séparée du carré par l’espace WC, fermé et le lavabo.

Pour terminer, la construction est vraiment digne de la réputation du chantier. La coque, en monolithique, est épaisse et de très belle construction. Le lest, en plomb, est fondu dans le moule. Donc pas de boulons de quilles à vérifier.

Seul le pont, à l’avant, peut connaitre quelques cas de délaminage. Dans ce cas, soit vous êtes bricoleur, soit vous faites appel à des professionnels.

Caractéristiques techniques Contessa 28

  • Longueur de coque : 8.43m
  • Longueur de flottaison : 6.71m
  • Largeur : 2.88m
  • Tirant d’eau : 1.50m
  • Poids : 3162kg
  • Lest: 1270kg
  • Moteur : 12ch

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

dolor libero commodo vel, at ipsum Aliquam sem, sit dolor. nec dictum