Comprendre un bulletin de météo marine, côtier

Avant de prendre la mer, il est impératif de préparer sa navigation. La préparation d’une croisière, voire d’une simple sortie en bateau pour la journée, passe par les prévisions météorologiques. Il est donc très important de comprendre un bulletin de météo marine côtière et d’être capable d’analyser ses conséquences sur une promenade en voilier.

La mer est un endroit hostile, comme la montagne. Monter sur un bateau, c’est quitter la plancher des vaches et ses certitudes. Lorsque vous partez en mer, le temps d’une journée, ou d’une croisière plus longue, vous prenez des risques. Même si le soleil est haut dans le ciel, et que les vacances poussent à l’insouciance, vous ne devez jamais l’oublier.

Préparer sa navigation est donc impératif pour la sécurité de l’équipage. Et se renseigner sur la météo fait partie de ces impératifs. Mais au-delà de la sécurité, écouter ou lire un bulletin de météo marine, c’est surtout anticiper son programme de navigation :

  • Vais-je pouvoir renter facilement, avec un vent favorable ?
  • Dois-je faire des escales ?
  • La météo prévoit-elle un coup de vent pendant ma semaine de navigation ?
  • La navigation sera-t-elle confortable ?
  • Quels vêtements dois-j’emporter ?

L’objectif de cet article n’est pas de faire de vous des experts en météorologie. Ni même de savoir lire les nuages, comme les stratus et autres cumulonimbus. Enfin, vous ene découvrirez pas de techniques miracles pour anticiper les brises côtières, dans une région que vous ne connaissez pas.

Dans cet article, vous allez juste apprendre, ou réapprendre, à lire et comprendre un bulletin météo marine pour la côte.

Qu’est ce qu’un bulletin de météo marine ?

Les avancées en matière de connaissances et d’anticipation de la météo ont permis de démocratiser la plaisance. Nous ne sommes plus très nombreux à savoir lire l’environnement qui nous entoure, pour prévoir le temps qu’il fera le lendemain. Aujourd’hui, les plaisanciers bénéficient d’une visibilité sur 5 jours, de la météo en mer. Bon, nous n’allons pas entrer dans le débat de la qualité des prévisions météo ici…

En France métropole, les plaisanciers ont accès à différents services de prévisions météo. Les plus connus, et utilisés, sont Météo-France et Météo-Consult. Météo France propose des bulletins météos sur 9 zones côtières tandis que Météo Consult en propose une trentaine.

Les bulletins côtiers de Météo France couvrent une bande allant jusqu’à 20 milles des côtes françaises. Les prévisions sont actualisées 3 fois par jour :

  • 06h15
  • 12h15
  • 18h15

De son côté, Les prévisions de Météo-Consult sont mises à jour toutes les 3 heures.

Ces prévisions météo sont accessibles depuis un navigateur web ou une application mobile, et par téléphone. Météo-France diffuse aussi son bulletin, via une diffusion VHF, BLU et Navtex partout sur les côtes françaises.

Aujourd’hui, les bulletins météo des deux instituts sont plutôt simples à lire. Présentés sous forme de tableau, avec différents jeux de couleurs, ils permettent de visualiser, très rapidement, les conditions météo du moment et les prévisions à plus ou moins long terme. Vous connaîtrez :

  • Le niveau d’ensoleillement
  • Les prévisions de précipitations
  • Les températures
  • La vitesse du vent ( en nds) et sa direction
  • La hauteur et la direction de la houle

Mais pour bien préparer sa navigation, il faut bien maîtriser quelques termes et notions qui permettent de prendre de bonnes habitudes et de pouvoir anticiper sa capacité à bien naviguer et organiser sa navigation. En effet, par exemple, parmi nous, qui peut me dire si, par 20nds de vent, il est capable de porter toute sa toile ? Non ? Vous préférez peut-être que je traduise par : restez-vous toutes voiles dehors par Force 5 ?

Pourtant cette notion est importante car les bulletins de météo marine, pour les zones maritimes côtières sont toujours donnés avec les notions ci-dessous.

Qu’est ce que l’échelle Beaufort ?

dépression météorologique

Nous devons cette échelle de Beaufort à un amiral britannique du même nom. C’est ce dernier qui imagine, en 1805, cette échelle, afin de donner une lecture de la force du vent identique à tous les marins. L’échelle Beaufort donne la force moyenne du vent sur une durée de 10minutes. Elle ne prend pas en compte les rafales. L’idée, à l’origine, était de déterminer la force du vent en fonction de critères visuels ( moutons sur la mer, embruns,…). Aujourd’hui, les bulletins de météo marine donnent la force du vent en se référent à cette échelle

Tableau des forces Beaufort :

ForceAppellationVitesse du vent en nœudsÉtat de la mer
0Calme1Mer d’huile, miroir
1Très légère brise1 à 3Mer ridée
2Légère brise4 à 6Vaguelettes
3Petite brise7 à 10Petits moutons
4Jolie Brise11 à 16Nombreux moutons
5Bonne brise17 à 21Vagues, embruns
6Vent frais22 à 27Lames, crêtes d’écume
7Grand frais28 à 33Lames déferlantes
8Coup de vent34 à 40Les crêtes des vagues partent en tourbillon d’écumes  
9Fort coup de vent41 à 47
10Tempête48 à 55Les embruns obscurcissent la vue, on ne voit plus rien  
11Violente tempête56 à 63
12Ouragan65 et plus

Comment comprendre l’état de la mer ?

L’état de la mer est une description de la surface de l’eau. Elle décrit la surface de la mer en fonction du seul critère du vent. Il ne faut pas confondre la houle et les vagues. La houle est une conséquence du vent sur de longues distances. Vous pouvez très bien avoir une mer calme avec une houle venant du large par exemple. Et cette houle pourra être significative sans présenter de grands dangers pour la navigation.

L’état de la mer est la description de celle-ci, sous l’influence du moment. Je tiens a préciser que certaines zones peuvent augmenter le phénomène. C’est le cas des zones de haut fond ou des zones de forts courants par exemple.

Pour décrire la hauteur des vagues, les bulletins météo utilisent l’échelle de Douglas.

Echelle de Douglas

ForceDescriptifHauteur en mètres
0calme0
1ridée0 à 0,1
2belle0,1 à 0,5
3peu agitée0,5 à 1,25
4agitée1,25 à 2,5
5forte2,5 à 4
6très forte4 à 6
7grosse6 à 9
8très grosse9 à 14
9énorme14 et plus

Le visibilité en mer

Enfin, la dernière information d’un bulletin météo est celle de la visibilité en mer. Ceux qui ont déjà navigué en plein brouillard connaissent l’importance de la visibilité en mer. Nous allons distinguer 4 situations :

  • Visibilité bonne : supérieure à 5 milles nautiques
  • Visibilité moyenne : entre 2 et 5 milles nautiques
  • Visibilité mauvaise : entre 0,5 et 2 milles nautiques
  • Visibilité très mauvaise : inférieure à 0,5 milles nautiques

2 réflexions au sujet de “Comprendre un bulletin de météo marine, côtier”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.