Quelles différences entre drisses et écoutes ?

Sur un voilier, chaque cordage a une fonction bien précise, et donc un nom qui lui est propre. C’est pour cela, qu’à bord d’un bateau à voiles, nous trouvons des bouts et des drisses. Mais quelle est la différence entre ces deux bouts ?

Sur un voilier, les termes « drisse » et « écoute » se réfèrent à différents types de cordages utilisés pour manipuler les voiles. Voici la différence entre les deux :

Définition et fonction d’une drisse

Une drisse, sur un voilier, est utilisée pour hisser ou affaler les voiles du bateau. C’est en reprenant la drisse que nous allons hisser la voile et en la larguant que nous allons la faire redescendre.

Une drisse passe généralement à l’intérieur du mât, pour aller jusqu’au réa de tête de mât et redescendre au point de drisse de la voile. C’est en reprenant le bout que nous allons faire monter la voile.

Sur un voilier, nous avons, généralement, plusieurs drisses.

  • La drisse de Grand-voile
  • La drisse de Spi
  • La drisse de génois
hisser une voile

Définition et fonction d’un écoute

L’écoute, sur un voilier, sert à régler l’angle des voiles par rapport au vent et à la direction du bateau. Elle permet d’ajuster la tension et l’orientation de la voile pour optimiser la performance. Nous allons utiliser l’écoute pour border et choquer la grand-voile ou le génois.

L’écoute est fixée à la base de la voile (point d’écoute) et passe généralement par des poulies pour permettre un réglage facile.

Sur un voilier, nous avons plusieurs écoutes :

  • Une écoute de grand-voile, qui passe par un chariot d’écoute de grand-voile, sur son rail.
  • Deux écoutes de voile d’avant, qui passent par une poulie, qui coulisse sur rail.
  • Le spi n’a qu’une écoute, l’autre manoeuvre, qui va vers le tangon, s’appelle un bras.

Quel type de bout pour une drisse et une écoute ?

drisses et écoutes de voilier

Lorsque nous regardons le cockpit d’un voilier, il n’est pas toujours simple de faire le tri entre les cordages présents sur le piano et les winchs. Pourtant, chaque manœuvre à ses particularités. On n’utilise pas le même matériaux pour une drisse et une écoute, par exemple.

Les drisses sont souvent fabriquées à partir de deux types principaux de matériaux :

  1. Polyester : Ce matériau est largement utilisé en raison de son bon rapport qualité-prix. Les cordages en polyester présentent une faible élasticité, une bonne résistance à la rupture, au ragage et aux conditions marines, y compris les UV. Ces caractéristiques les rendent durables et économiques, bien qu’ils aient une élasticité un peu plus élevée que les matériaux haute performance, avec une élasticité comprise entre 4% et 7%​.
  2. Polyéthylène à Haute Performance (comme Dyneema© et Spectra©) : Ces matériaux sont utilisés pour des cordages haut de gamme en raison de leur très faible élasticité (<1%) et de leur résistance exceptionnelle à la rupture, au ragage et aux UV. Ils sont particulièrement adaptés aux régates et aux situations où des performances maximales sont nécessaires, malgré un coût plus élevé​.

Matériaux des Écoutes

Pour les écoutes, les matériaux utilisés sont similaires, mais les exigences spécifiques en matière de souplesse et de confort en main sont plus importantes :

  1. Polyester : Comme pour les drisses, les écoutes en polyester sont populaires pour leur résistance et leur durabilité. Elles offrent une bonne prise en main et une certaine souplesse, essentielle pour un réglage précis des voiles. Des variantes comme le Doublebraid et le Mattbraid sont souvent préférées pour leur confort et leur facilité d’utilisation​.
  2. Polyéthylène à Haute Performance : Bien que moins courantes que les drisses en Dyneema©, certaines écoutes utilisent ce matériau pour des applications nécessitant une très faible élasticité et une grande résistance, comme dans les régates où chaque détail compte​.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.