Evasion 29, confort et esprit marin

Avec l’Evasion 29, le chantier Bénéteau a proposé un bateau qui était bien plus qu’un pêche-promenade. Retour sur une référence du chantier vendéen.

Le chantier Bénéteau a lancé la gamme Evasion en 1973. L’Evasion 32, gréé en ketch, est une première révolution pour le chantier vendéen. Cette gamme arrive après les premiers voiliers du chantier, les Baroudeurs, escapades et autres Chenapans. Une transition vers la voile de croisière, voire plus, avant le First 30 et le début de l’histoire de la gamme First, puis Oceanis. En 1980, la gamme se développe avec des unités modernes comme l’Evasion 22 puis l’Evasion 29.

Tous ces bateaux sont dessinés par André Bénéteau et gardent un aspect pêche-promenade. Mais nous sommes, aussi, là en présence des premiers voiliers à salon de pont. Dans cette gamme, l’Evasion 29 est un des bateaux les plus recherchés.

Evasion 29, un fifty moderne

Evasion 29

L’Evasion 29 propose, en 1981, une sacrée évolution du Fifty. Jusqu’ici, ces voiliers “tranquilles” avec un gros moteur étaient plus des pêches promenades que des voiliers de croisière. L’Evasion 32 ou le 25 ressemblaient plus à des timoniers. Le gros concurrent, le chantier Kirié, proposait des bateaux tout aussi lourds, du moins esthétiquement.

Avec ce nouveau voilier de 8,80 mètres, André Bénéteau dessine un voilier beaucoup plus élégant, et plus performant sous voiles. Bien évidemment, l’Evasion 29 n’est pas un First, ni même un Oceanis. Cependant, le bateau marche très convenablement à la voile. Ses appendices sont plutôt travaillés, ce qui lui permet d’être raide à la toile et de ne pas se contenter de bords carrés. C’est dans le gros temps, que le bateau montre tout son potentiel en passant très bien les vagues et en gardant un comportement toujours sein.

Au moteur, le bateau est très manoeuvrable. Bien évidement, le moteur de 30 chevaux y est sans doute pour quelque chose. Mais dans le même temps, le chantier à abandonné la quille longue, et cela change beaucoup de choses au port.

L’Evasion 29 est disponible en version quillard et en version biquille, version très recherchée d’ailleurs.

La croisière version confort XXL

carré Evasion 29

L’Evasion 29 est un voilier marin et confortable. Le cockpit est typique des pêches-promenades, carré et manquant de confort par rapport à un voilier plus classique. Cependant, il y aura de la place pour naviguer à 4 sans déranger le barreur. Le passage vers l’avant est sécurisant.

A l’intérieur, ce Fifty n’a vraiment rien à envier à de nombreuses unités plus récentes. Le carré est spacieux et très lumineux. Il faudra être debout pour profiter de la vue panoramique mais des hublots permettent de voir la mer, assis dans le carré. ce carré fait face à une cuisine en long et au poste de barre, équipé d’une barre à roue.

L’Evasion dispose de deux cabines. Une cabine double à l’avant et une deuxième à l’arrière, plus petite quand même.

Caractéristiques Evasion 29

  • Longueur hors-tout: 9.40 m
  • Longueur de coque: 8.80 m
  • Longueur à la flottaison: 7.68 m
  • Largeur: 3.10 m
  • Tirant d’eau: 1.10 m
  • Déplacement lège: 4 000 kg
  • Lest: 1 600 kg
  • Moteur: 30ch
  • Construction: Polyester monolitique
  • Fiche technique

2 réflexions au sujet de “Evasion 29, confort et esprit marin”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ante. quis, commodo Donec dapibus fringilla adipiscing Sed id