Le Golfe de Corinthe, l’autre Grèce

Galaxidi, Golfe de Corinthe

Le Golfe de Corinthe, au centre de la Grèce, c’est l’occasion de naviguer, unse semaine, entre histoire et petits ports de montagne.

De la Grèce, on connaît souvent les Cyclades, ses archipels, ses maisons blanches aux toits bleus et tout l’imagerie qui va avec. Mais pour le voyageur qui recherche le calme, l’authenticité et qui veut se baigner d’histoire, il y a le Golfe de Corinthe.

Le Golfe de Corinthe est une mer intérieure, située entre les régions du Péloponnèse et la Phocide, la Grèce continentale. Le Golfe de Corinthe est, entre autre, un passage pour passer de la côte occidentale et la mer Ionienne à la côte orientale, via le canal de Corinthe.

Une croisière en dehors des sentiers battus

Faire une croisière dans le Golfe de Corinthe, c’est retrouver une autre Grèce, plus authentique,

Copyright: R. Yhuel

moins touristique. Quelques plaisanciers en ont fait leur base hivernale, dans des petits ports de la côte nord, sur les bords de la Phocide.

Pour les plaisanciers souhaitant louer un voilier sur place, il faudra regarder du côté de Patras, qui sera un bon point

de départ, pour une croisière. Patras est la troisième ville de Grèce. Cet important port de commerce est très dynamique. Son attrait est plus économique que culturel ou historique. Mais se balader dans les rues piétonnes et commerçantes de la ville permet de baigner, déjà, dans l’ambiance méditerranéenne. En montant sur la colline, on une vue magnifique sur l’entrée du Golfe et ses montagnes.

De Patras à galaxidi

pont Charilaos TrikoupisAu départ de Patras, Vous êtes de suite dans le Golfe de Corinthe. Vous êtes accueilli par le pont Charilaos Trikoupis, le plus long pont suspendu du monde, et ses deux citadelles médiévales qui gardent l’entrée. Le passage des transports est très régulier entre les deux rives, malgré le pont. Si les deux côtes ont leur charme, on s’intéressera plus à la côte nord, plus sauvage.

La première escale sera emprunt d’histoire, avec un charme fou. Le petit port de Nafpaktos est emprunt d’histoire. Elle sera l’objet des convoitises grecs, turques, vénitienne. Une fois passée les murailles de l’enceinte, il n’y aura pas beaucoup de place dans ce petit port médiéval. La ville mérite une escale de 2-3 jours pour visiter le port ainsi que le château, sur les hauteurs et ses impressionnantes murailles.

Navigation entre les montagnes

En reprenant votre navigation vers l’est, vous naviguerez sur des eaux paisibles, entre les montagnes. On a souvent l’impression de naviguer sur un lac au bleu profond. On peut penser à une navigation sur le lac Léman, par moment. Mais attention, quand le vent monte, il peut être très puissant, notamment de sud ouest. La navigation se fera entre les montagnes du Péloponnèse et de la Grèce Continentale. La côte, elle, alterne entre montagnes qui descendent à pic, petites baies avec plages de galets et quelques vallées verdoyantes d’oliviers. Il n’y a pas de grands dangers pour la navigation.

L’antiquité

Une croisière sur le Golfe de Corinthe doit impérativement aller jusqu’à Galaxidi. Ce petit port de charme, au fond d’une petite baie offre toutes les commodités pour un séjour de plusieurs jours, ainsi que de belles plages. De là, vous pourrez louer une voiture pour visiter la célèbre cité antique de Delphes. Un joyau de l’antiquité.

galaxidieEntre Nafpaktos et Galaxidi, de nombreux petits ports pourront vous accueillir. Le plus agréable est sans doute, situé sur l’île de Trizonia.

Mais des ports comme Itea, Panormos, bien protégé des vents d’ouest, ou Eratini permettront d’effectuer une escale technique dans une Grèce ou les touristes n’ont pas tout chamboulé. Ce qui n’est pas le cas de la crise, dans cette région assez pauvre. Eratini, qui possède des superettes, une pharmacie et plusieurs restaurants, permet d’effectuer une escale technique, voir de mettre son bateau au sec sur un terre plein. Le petit port d’Itea propose lui aussi eau et électricité, ainsi que tous les commerces.

vue de delphe



Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire