First 32S5, un voilier indémodable

beneteau-first-32s5

Le First 32S5 est un voilier qui a connu une belle carrière. ce course croisière, au look moderne à l’époque, na pas pris une ride.

Dans les années 80, le chantier Bénéteau est en plein essor. Sa gamme First reprend vie, après quelques petits soucis. Le First 32S5 arrive à cette période. Il est la suite logique du First 35S5, qui relance la gamme. En effet, le chantier voulait se faire accompagner, pour le design, de Philippe Starck, après une rencontre à Paris. Pour la petite histoire, le designer demandera au chantier de mettre un 35 pieds dans son jardin, à Montfort-l’Amaury, disant qu’il accepte de passer quelques nuits a bord et, qu’après cette expérience seulement, il sera en mesure de leur répondre. Le chantier acceptera et l’histoire commencera.

Un First bien né

Le First 32S5 est donc le fruit du travail de très belles signatures. Si Philippe Starck signe le design du bateau, la carène, elle, est signé du cabinet Berret-Racoupeau. Les deux architectes connaissent bien le chantier. En effet, ils ontfirst 32s5 au port déjà dessiné les First 305, 32, 30E, 35 et le First 375. Une collaboration débutée à la fin des années 1970. Ce nouveau course croisière est donc issue de la collaboration de personnes connaissant la voile, la culture Bénéteau et un designer moderne et reconnu dans le monde entier.

Le résultat de cette collaboration sera à la hauteur des attentes du chantier, mais surtout à l’image de la qualité des intervenants. En effet, sur les salons, les avis sont tranchés. Soit les visiteurs adorent, soit ils détestent.

Force est de reconnaitre, que ses hublots imposants, son roof assez haut et le design intérieur sont atypiques, à l’époque. Quoi qu’il en soit, ce bateau est une réussite sur l’eau et son design intérieur a très bien vieilli.

Un voilier performant

Le First 32S5 est avant tout un First. Contrairement à la série Oceanis, celle-ci est pensée pour les équipages aimant la croisière, mais aussi les sensations sous voiles, la vitesse. En effet, le First 32S5 est un  9 mètres est très performant à toutes les allures. Ce course croisière est très plaisant à barrer. S’il est un peu plus technique qu’un Océanis, il ne sera pas très compliqué à prendre en main.

Le chantier Bénéteau proposait trois versions de lest, à l’époque. Il y en avait donc pour tout les goûts. La version lest Plomb, avec  grand tirant d’eau de 1.80m, était logiquement la plus performante. Une autre version, avec un tirant d’eau de 1.70m était aussi proposée. Cependant, pour certains plans d’eau, une troisième version proposait un lest de 1.35m, avec quille à ailettes.

Bien pensé pour la navigation et la croisière

Le First 32S5 est aussi une réussite sur le pont et à l’intérieur.

exterieur

pont first 32s5Le plan de circulation est vraiment réussi. Le cockpit, pensé pour la régate, est donc assez spacieux. Ce qui sera aussi très utile pour la croisière.

Dans le même temps, les hiloires, très confortables et assez hat, permettent au cockpit d’être sécurisant et bien protégé.

Une petite plage arrière permet de monter à bord facilement, pour ceux d’entre nous qui ont un mouillage sur bouée. Elle permettra un passage facile de l’annexe au bateau. dans le même temps, elle offre une plage de bain sympathique.

interieur

L’intérieur était vraiment osé, pour l’époque. Des banquettes en aspect cuir blanc immaculé, des boiseries, assez sombres, type rosier. Et bien l’intérieur du First 32S5 n’a pris une ride et a bien vieilli. je pense qu’on retrouvera le carré first 32s5même débat qu’à sa sortie. On aime ou on aime pas.

Les volumes intérieurs ne sont pas exceptionnels. Ils seront cependant suffisants pour une navigation à deux adultes et deux enfants. La configuration est assez classique. Elle reprend celle du grand frère, le First 35S, mais avec un peu moins de volume partout.

Vous retrouvez une cabine arrière, assez spacieuse. De l’autre côté, la salle d’eau. De chaque côté de la descente, vous avez le coin cuisine et la table à cartes. La circulation, dans le carré, ne sera pas des plus simples, dés que l’équipage se retrouve au complet. Enfin, tous les rangements sont plus ou moins cachés, par des panneaux coulissants. Très ien pensé.

Caractéristiques

ArchitecteJean Berret – Olivier Racoupeau
Longueur de la coque9.68 m
Longueur à la flotaison8.49 m
Largeur3.3 m
Tirant d’eau1.80 m
Poids4200 kg
Lest1350 kg
Voilure51 m2
Grand voile28 m2
Génois23.2 m2
Spi59 m2
MatériauPolyester

plan first 32s5

 

plans first 32s5



2 Commentaires

laissez votre commentaire, donnez votre avis sur le sujet

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.