Jeanneau Symphonie, un voilier à la croisée des chemins

Le Symphonie est un voilier construit par le chantier Jeanneau, de 1979 à 1983. Ce plan Briand est un bateau qui a marqué un tournant dans l’histoire du chantier vendéen. Il a été une passerelle entre deux générations de voiliers.

La fin des années 1970, et le début des années 80; ont marqué un tournant dans la plaisance. Cette époque a bouleversé la construction navale. Les années 1970 ont permis l’éclosion des voiliers en polyester, notamment avec la sortie du Golif et du Grand largue, de Maurice Edel. Le début des années  80 a été l’avènement d’une nouvelle idée de la plaisance, plus orientée croisière et confort. Le Symphonie, de Jeanneau, a été, pour le chantier, une passerelle entre ces deux époques. A défaut d’être un succès commercial, lors de sa sortie, il a joué la transition entre deux époques et mérite l’intérêt, pour apporter beaucoup plus qu’on ne l’imagine.

Le Symphonie, un voilier classique moderne

A la fin des années 70, le chantier Jeanneau doit renouveler sa gamme de voiliers. Constituée des Poker, Brin de Folie, Sangria et autres  Love Love, la gamme a pris un coup de vieux. Le constructeur sort alors quelques nouveautés qui rencontrent un succès incontestable comme le Mélody, un excellent plan Mauric et l’Aquila. Enfin, en 1979, le Symphonie arrive avec un look encore plus moderne, plus élancé et beaucoup plus spacieux.

Pour ce nouveau voilier de 9 mètres, Jeanneau décide de faire appel à Philippe Briand. Le Symphonie sera le premier voilier de série du jeune architecte français. Le premier d’une longue carrière, ponctuée de nombreux succès, avant qu’il s’oriente vers le yachting.

Ce plan Briand ne trouvera pas le succès escompté. Si plus de 300 exemplaires sortent du chantier Jeanneau, ce score reste modeste par rapport à d’autres voiliers. Il se retrouve un peu coincé, dans le catalogue du chantier, entre le Mélody, encore produit, et le fameux Rush. Le Rush, de Ron Holland, arrive 1 an plus tard et sera construit, lui à près de 600 exemplaires. Si ce dernier n’apporte pas réellement de confort en plus, il est beaucoup plus typé et racé.

Quoi qu’il en soit, le Symphonie est un bateau important, qui fait la transition entre l’ancienne génération et les futures productions de Jeanneau, avec cabine arrière, comme l’Attalia ou l’Arcadia.

Les qualités marines du bateau

symphonie
Photo Jeanneau

Le Symphonie est un excellent bateau. On retrouve là, ce qui fait la caractéristique de Philippe Briand. Le cockpit de voilier bien pensé, un bateau très agréable en mer et une barre bien équilibrée.

Sans être une bête de près comme le Rush, le Symphonie est un voilier  performant et au comportement sain en mer. Il passe bien dans les vagues et supporte bien les coups de vent. Il apprécie tous les types de temps. Le bateau rentre parfaitement dans la définition du croiseur rapide et familial.

Le Symphonie existe en 3 versions. Dés le départ, le chantier a proposé  les versions Petit Tirant d’eau et Grand tirant d’eau. La dernière étant, tout logiquement, la plus performante. Par la suite, une version dériveur lesté a été produite, sans grand intérêt.

Des aménagements intérieurs éprouvés

carré symphonie
Photo Jeanneau

Côté aménagements, le Symphonie a représenté une évolution positive de ce que proposait Jeanneau à l’époque. Il faut bien avouer que la finition n’était pas le fort du chantier, à l’époque. L’Aquila en est un bon exemple. Mais sur le symphonie, les aménagements ont été mieux travaillés. Il en ressort un intérieur plutôt cosy et confortable. Le côté rétro déco des années 70 est quand même toujours là.

Au pied de la descente, vous retrouvez un coin cuisine, en U, très spacieux faisant face à une vaste table à cartes. Derrière, cette dernière, la couchette cercueil est fonctionnelle. Ha oui, je ne vous l’avais pas dit, le Symphonie n’a pas de cabine arrière.

cuisine Symphonie
Photo: Jeanneau

Le carré est très volumineux, confortable et libère une coursive pour aller vers l’avant. La partie située à bâbord se transforme en couchette double. La cabine avant est séparée du carré par les WC et lavabo.

Caractéristiques Jeanneau Symphonie

plan Symphonie
  • Longueur hors Tout : 9.80m
  • Longueur de coque : 9.50m
  • Largeur : 3.25m
  • Tirant d’eau : 1.50 ou 1.85 ou 1.20 / 2.00 m
  • Surface de voiles : 61m²
  • Poids: 4400kg
  • Lest: 2000kg
  • Moteur: 15ch
  • Catégorie : 2

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

quis, Praesent commodo consectetur tempus risus. id sem,