La Route du Rhum, 40 ans de légende

depart route du rhum
Photo AFP

La Route du Rhum fêtera ses 40 ans cette année. Une transatlantique mythique qui a fait les légendes

En 1978, Michel Etévenon créait une course transatlantique en solitaire légendaire. Cette course partira de Saint-Malo, destination Pointe-à-Pitre en Guadeloupe. C’est la naissance de la Route du Rhum.

Le 4 novembre 2018, sur un tracé inchangé, de nombreux skippers s’élanceront pour le 40ème anniversaire de La Route du Rhum-Destination Guadeloupe. Cette onzième édition s’annonce comme celle de la maturité. Dans le même temps, cette édition souhaite préserver les valeurs qui ont fait sa légende. Elle réunira un plateau sportif exceptionnel, réparti entre six classes de bateaux. Tous les bateaux prendront le départ le même jour, à la même heure.

L’histoire de la Route du Rhum

C’est en 1976 que tout a débuté. A l’origine de cette transatlantique en solitaire, une volonté forte et une rencontre. Cette volonté est celle du syndicat des rhumiers de Guadeloupe. En effet, ce dernier cherche un événement qui pourrait mettre en avant ses îles et son savoir-faire. Dans le même temps, en Métropole, un homme, Michel Etévenon, publicitaire et « inventeur » du sport-spectacle, souhaite créer une course à la voile.

La rencontre, c’est bien entendu celles d’aspirations communes et avant tout celles de ces hommes de part et d’autre de l’Atlantique. Ainsi naît la Route du Rhum. Conçue par Etévenon, elle s’inscrit d’entrée dans une philosophie on ne peut plus simple et s’affiche comme la transat de la Liberté. Monocoques et multicoques y sont admis sans spécification de classement ni restriction de taille avec pour but d’offrir la possibilité de s’exprimer, sans contrainte, sur un grand océan d’exploits.

Professionnels et amateurs s’y engagent sur une même ligne de départ au large de Saint-Malo, en bénéficiant de toutes les aides extérieures à la navigation. En Guadeloupe, à Pointe-à-Pitre, toute la population attend les héros de la première édition de cette course dont elle ne sait pas encore qu’elle la portera chevillée au cœur et au corps pendant les 40 années à venir… et plus encore.

La route du Rhum et ses marins

Tous les quatre ans, la Reine des transatlantiques en solitaire est source de passions. Sa légende vient de cette course

Photo datant du 19 novembre 1990 de la navigatrice française Florence Arthaud, debout sur le flotteur de son trimaran "Pierre 1er" quelques heures avant sa victoire dans la 4ème édition de la "Route du Rhum".
AFP PHOTO MARCEL MOCHET

qui connaît, à chaque édition, des premiers jours difficiles, des tempêtes, des casses et de grands vainqueurs. Mais la légende vient aussi de ses skippers qui ont marqué son histoire comme Mike Birch qui gagna la première édition, Alain Colas qui disparait en mer,le avec le trimaran Manureva. Cette année 1978 restera une année emblématique par ces deux évenements. Dans le même temps, les skippers au départ marqueront la course au large: Florence Arthaud, Philippe Poupon, Olivier de Kersauson, Bruno Peyron, Yves Le Cornec, Daniel Gilard, Marc Pajot ou Pierre Fehlmann.

Seul de grands marins ont gagné cette course comme Marc Pajot, Philippe Poupon, Florence Arthaud, Laurent Bourgnon, Elen MacArthur…

Avec 91 concurrents en lice, plus de 2 millions de visiteurs et une victoire époustouflante de Loïck Peyron (qui détient le record de la course avec le Maxi Solo Banque Populaire VII, en 7 jours 15 heures 8 minutes et 32 secondes à la vitesse moyenne de 22,93 nœuds). toutes catégories confondues, la 10ème édition avait, en 2014, marqué les esprits.

Six catégories pour écrire l’Histoire

Le dimanche 4 novembre 2018, ils seront 120 solitaires à s’élancer au large de la pointe du Grouin. 120 solitaires pour célébrer les 40 ans de l’épreuve. Fidèle à ses valeurs d’ouverture, la Route du Rhum-Destination Guadeloupe

Laurent Bourgnon, skipper du voilier "Primagaz", vainqueur de la "Route du Rhum", salue la foule à son arrivée le 20 novembre 1994, à Point-à-Pitre.
AFP PHOTO MARCEL MOCHET

accueillera tous les voiliers à partir de 39 pieds. Petite nouveauté pour cette édition anniversaire, les concurrents se répartiront en six classes, contre cinq en 2014. La catégorie Ultime et ses têtes d’affiches sera présente à Saint-Malo, tout comme les Imoca et leurs skippers tourdumondistes, la Multi 50 désormais dotée de foils ou encore les Class40 offrant ce savoureux mélange de coureurs professionnels et d’amateurs.

Ces quatre catégories répondent à des règles strictes ou défiant toutes les dimensions. Cependant, il faudra désormais en rajouter deux sans lesquelles l’épreuve ne serait pas ce qu’elle est. Ils étaient pour certains de la première édition, en 1978. Ce sera le cas des sisterships du petit trimaran jaune de Mike Birch, premier vainqueur. Autant dire qu’ils sont une part de l’Histoire de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe. Ils portent en eux l’essence même de cette « transat de la Liberté » voulue par Michel Etévenon. Les bateaux de la catégorie Rhum se diviseront désormais en deux familles, les multicoques d’un côté, qui ne peuvent plus se frotter aux Multi50 et à leurs nouveaux appendices, et les monocoques de l’autre, offrant aux amoureux de la course, à ceux qui s’y préparent comme on s’apprête pour un rendez-vous galant, des retrouvailles attendues tous les quatre ans.



7 Rétroliens / Pings

  1. Route du Rhum, La qualification après l'inscription - Mers & Bateaux
  2. Loïck Peyron, invité de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe - Mers & Bateaux
  3. Bob Escoffier en préparation pour la Route du Rhum – Destination Guadeloupe - Mers & Bateaux
  4. 120 bateaux au départ de La Route du Rhum - Mers & Bateaux
  5. Jean Luc Van Den Heede en grosse difficulté sur la Golden Globe Race - Mers & Bateaux
  6. Francis Joyon, vainqueur de la Route du Rhum
  7. Armel Tripon, 3ème de la Route du Rhum sur son Multi50 Réauté Chocolat - Mers & Bateaux

laissez votre commentaire, donnez votre avis sur le sujet

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.