Produire de l’énergie à bord d’un voilier

first 210 avec panneau solaire

La gestion de l’électricité est impératif à bord d’un bateau. Suivant votre programme de navigation, plusieurs solutions permettent de produire de l’énergie à bord d’un voilier.

Nos voiliers sont de plus en plus équipés d’électroniques. Nous sommes de moins en moins nombreux,  de nos jours, à naviguer à l’estime, au sextant, tel des navigateurs comme Eric Beauvilain. Cette accumulation d’électronique marine nécessite de produire de l’énergie en conséquence. En effet, si un sondeur et une VHF n’ont pas une incidence importante sur la consommation d’électricité à bord, certains ordinateurs, radars ou autres équipements auront un impact important significatif sur celle ci. De plus, les programmes hauturiers tel une transat, ou un voyage d’un ou deux ans, demanderont, pour certains, un confort supplémentaire comme un frigo, par exemple.

Il existe plusieurs solutions pour produire de l’énergie à bord d’un voilier. Chacune de ces solutions a ses avantages et ses inconvénients. Petit tour d’horizon sur lrd solutions de production d’électricité à bord du bateau.

Le chargeur 220V

Le chargeur 220V est la solution la plus simple, et la plus abordable financièrement, pour produire de l’énergie. Cependant, il faut que le bateau soit au ponton, pour avoir accès à une prise. Un chargeur sera parfait sur des petites unités naviguant à la journée ou au week end. En général, l’équipement électrique est peu important pour ce programme. Le chargeur, branché sur le ponton, permettra de maintenir la batterie en charge et de recompléter la charge après un week end.

La grande majorité des chargeurs actuels proposent des fonctions boost, égalisation ou entretien. Ces fonctions permettent d’éviter le risque de surchauffe des batteries. Ces chargeurs évitent donc d’avoir à surveiller la charge. Il existe des modèles portatifs et d’autres, pouvant être installés à bord, de façon permanente.

Parfait pour des petits voiliers, avec moteur hors bord, ou en complément d’un moteur in bord, au ponton.

L’alternateur moteur

Il existe deux types d’alternateur moteur. Le premier est installé, en série, par les motoristes. Installé sur la courroie du moteur, il permet de recharger la batterie de celui ci, afin de le faire démarrer. Cet alternateur produira de l’énergie dés que le moteur sera mis en route. Cette solution sera suffisante pour des navigations côtières. Cependant, elle a quelques inconvénients. En effet, le moteur pompe beaucoup d’énergie au démarrage. Il va effectivement tirer sur la batterie. L’alternateur demandera donc un certain temps pour recharger la celle ci. Dans le même temps, si vous avez plusieurs batteries de servitude, ce temps sera encore plus important.

Il est possible d’installer des alternateurs supplémentaires. Ceux ci permettront de produire plus d’énergie mais auront un impact négatif sur la puissance de votre moteur.

Vous pourrez vous contenter de cette solution si votre programme de navigation est côtier, voir semi hauturier, et si vous naviguez régulièrement au moteur (sortie et entrée de ria ou rade,…).

Le panneau solaire

Les panneaux solaires sont de plus en plus présents sur nos bateaux. En effet, les prix ont fortement baissé et leur installation est assez simple. Si les rendements sont encore modestes, ils se passent d’entretien et permettent d’avoir de l’électricité en navigation, comme au mouillage. Un propriétaire aura le choix entre différentes capacités de charge. Il éxiste des puissances très variées. Ils pourront équiper des petits voiliers comme les grosses unités. Certains modèles permettront de maintenir la batterie en charge. Ce qui est pratique quand le bateau est sur un corps mort ou un sur mouillage.

D’autres modèles permettront, eux, de produire une grosse quantité d’électricité. Cependant, les panneaux solaireseolienne demandent beaucoup de surface. Dans le même temps, ils doivent être orientés face au soleil et supportent difficilement l’ombre.

Il existe des modèles rigides et souples. Les modèles rigides sont les plus efficaces.

Les panneaux solaires pourront s’adapter à de nombreux programmes de navigation. Enfin, les prix sont fonctions de la puissance et du type de silicium utilisé.

l’éolienne

L’éolienne est, elle aussi, de plus en plus présente à bord de nos voiliers. Les prix ont sensiblement baissé ces dernières années. Son fonctionnement est lui aussi assez simple. Le vent fait tourner les pales qui permettent de produire l’énergie. L’éolienne permet de produire de l’électricité en navigation, comme au mouillage. Cependant, il lui faudra un minimum de 10-15 noeuds de vent pour être efficace. Enfin, elle peut être bruyante.

L’installation d’une éolienne est réservée aux grosses unités. En effet, d’une part, ces dernières vont produire des vibrations, assez sensibles. D’autre part, elles devront être installées sur un mât afin de sécuriser l’installation. Les pales doivent se trouver assez haut afin d’éviter tout contact avec les têtes de l’équipage.

Très bonne solution pour une navigation hauturière. L’idéal est de coupler une éolienne avec des panneaux solaires. Comptez entre 500 et 2000 euros, suivant le modèle.

l’hydrogénérateur

L’hydrogénérateur est sans doute la solution la plus efficace, en navigation. En effet, l’idée est d’utiliser la vitesse du bateau pour produire de l’énergie. L’hydrogénérateur est constitué d’une hélice qui, en tournant, produit l’électricité. les premiers modèles se traînaient derrière le bateau, grâce à un bout. Il existe maintenant des modèles fixes encore plus performants. Les skippers professionnels tels ceux naviguant sur Imoca ou Class40 ne s’y sont pas trompés. la grande majorité utilise ce système. Il existe même des modèles qui peuvent être utilisés comme une éolienne, au mouillage.

Le plus gros inconvénient de l’hydrogénérateur est encore son prix. Comptez 3500 euros pour un modèle Watt&Sea.

Pour conclure, les solutions de production d’énergie sont variées. Le choix se fera fonction de votre équipement et de votre programme.



Soyez le premier à commenter

laissez votre commentaire, donnez votre avis sur le sujet