6 voiliers de 8.50 mètres, d’occasion à moins de 20000 euros

voilier de 8 metres

Acheter un voilier de 8.50m, c’est passer du petit au grand bateau. Sur le marché de l’occasion, pour un budget de 15 à 20000 euros, on trouve des voiliers modernes et bien équipés. Etat des lieux et stars de la catégorie.

Les voiliers de 8.50 mètres sont le début de l’aventure…en général. C’est souvent le passage du petit voilier au grand. celui qui commence à impressionner, en mer comme sur les pontons. Cette taille de bateau permet d’envisager des croisières en famille, dans un certain confort. Dans le même temps, on peut aisément effectuer des croisières semi hauturières. On retrouve beaucoup de voiliers disponibles sur le marché de l’occasion. Le prix dépendra de l’âge du bateau, de son état et, évidemment, de sa réputation.

Pourquoi des voiliers de 8.50 mètres?

L’intérêt d’acheter un voilier de cette taille est double. D’une part, les charges d’entretien restent encore peu élevées (façon de parler bien sûr…). Entre les cordages, l’ancre, les voiles, l’antifouling ou le moteur, on peut encore s’en sortir avec un budget correct. En effet, plus le bateau est petit, plus le budget est raisonnable. Il suffit de regarder sur des sites d’accastillage comme minicroiseur pour s’en rendre compte. D’autre part, un voilier de 8.50 mètres permet de naviguer en famille, à quatre, sans se marcher dessus, et pendant 10 jours. Enfin, depuis la seconde moitié des années 80, ces bateaux sont équipés d’une cabine arrière et d’un cockpit spacieux. Ce qui, avouons le, est maintenant un plus.

Enfin, pour cette longueur, on peut trouver de très belles unités pour le prix d’un voiture neuve, ou presque. Je parle, ici, d’un budget autour de 15000 euros.

Nous allons donc mettre de côté les stars des années 70 ou 80 comme l’Aquila, le Dufour 2800, le Gib sea 28 ou le First 28. Dans ce cas, quels sont les voiliers, plus modernes, qui peuvent répondre à un tel programme?

Arcadia, le course croisière

L’arcadia est un des best sellers pour qui recherche un voilier de croisière. Ce voilier, construit par Jeanneau, de 1983arcadia à 1986, a été dessiné par Tony Castro, à l’orgine du Sun Shine. L’Arcadia hérite du même caractère. Un voilier performant qui pourra intéresser, dans le même temps, les mangeurs d’écoutes. En effet, nous sommes là, en présence d’un vrai course croisière, en version quillard. L’Arcadia propose des aménagements bien pensés, avec un classique cabine arrière-salle d’eau, cuisine-table à cartes et lit breton ouvert. Seul le vaigrage sera sans doute à supprimer. Le bateau ne souffre pas de défauts particuliers et est très présent sur le marché de l’occasion. 300 exemplaires ont été construits.

Longueur: 8.56m, largeur: 3.15m, T.E.: 1/1.90m, poids: 3.10T. Prix: autour de 15000 euros

Kelt 8.50, le dériveur intégral

Le kelt 8.50 est l’autre grand succès de la catégorie. Avec près de 600 unités construites, autant dire qu’il ne sera paskelt 8.50 compliqué à trouver. Le kelt 8.50 est un voilier qui construit de 1983 jusqu’à 1996. Il a été construit par le chantier breton Kelt, puis, repris par le chantier Kirié. Il s’appelera alors Feeling 29. Si le bateau était proposé en versions quillard et dériveur intégral, c’est bien cette dernière qui est la plus recherchée. Un bon tempérament et la possibilité de réellement échouer. En effet, sans être un foudre de guerre, le Kelt 8.50 est un bateau marin. Il apprécie la brise mais se traîne un peu dans les petits airs. A l’intérieur, le bateau est très lumineux, merci le roof panoramique. Ici aussi, le lit breton est de rigueur, à l’avant. Le modèle proposé par Kirie est le mieux fini.

Longueur: 8.50m, largeur: 3.10m, T.E.: 0.70/1.80m, poids: 2.80T. Prix: autour de 15000 euros.

First 29, la star

Le First 29 est la star de cette sélection. Sa réputation a presque fait la réputation de la série First, du chantierfirst 29 Bénéteau. Dessiné par le groupe Finot, excusez du peu, ce voilier est sans doute le plus agréable en mer. Très équilibré sous voile, il a un comportement très sain. Il saura s’adapter à tous les programmes sans aucun souci. Capable d’emmener une famille en croisière tout comme de régater entre 3 bouées. C’est la version quillard qui est la plus recherchée. Si les aménagements sont classiques, il a l’avantage d’avoir une cabine avant fermée. En contrepartie, il est un peu plus sombre. Bénéteau construira  550 unités, entre 1983 et 1989.

Longueur: 8.70m, largeur: 3.02m, T.E.: 1.35/1.70m, poids: 3T. prix: entre 15000 et 20000 euros grand maximum.

Dehler 28, le plus classe

Le Dehler 28 sera sans doute le plus difficile à trouver. D’une part parce qu’il est moins présent sur le marché dehler 28français. D’autre part, il sera plus difficile à trouver dans ces prix, je l’avoue… Le Dehler 28 est bien né, sous le crayon d’un maître, le hollandais Ricus Van De Stadt. Ce bateau s’adressera aux plaisanciers recherchant le plaisir de la voile. Sans être technique, le Dehler 28 est un voilier performant et très marin. L’équipement était vraiment au dessus de la moyenne. Tout comme les finitions et le plan de pont. De plus ce bateau est vraiment élégant sur l’eau. Cette élégance vient de son maître bau avancé et de son fardage assez faible. Que dire de plus…peut être qu’il est moins volumineux que ses concurrents, de même taille. Cependant, l’intérieur du Dehler 28, à défaut d’être le plus volumineux, est vraiment original et bien pensé. Un lit breton presque caché en configuration carré, une table à cartes dans le sens du bateau,…

Longueur: 8.50m, largeur: 2.80m, T.E.: 1.35m, poids: 2.6T. Prix: autour de 20000 euros

Etap 28i, l’insubmersible

L’Etap 28i est un autre voilier dont les signatures parlent d’elles mêmes. Ce plan Harlé, produit par le chantier belge à 450 unités, de 1987 à 1996, ne doit pas être confondu avec l’Etap 28. Bien évidemment, seules les premières unités seetap 28i trouveront dans notre fourchette de prix. Cet Etap vaut beaucoup mieux que ce que l’on imagine. Non, ce n’est pas qu’un voilier à la construction et aux finitions au dessus de la moyenne. Non, ce n’est pas qu’un voilier insubmersible. En fait, ce voilier est, en plus, un excellent marcheur. Le Dehler 28i est un voilier équilibré, vivant. De plus, il se comporte vraiment bien dans toutes les conditions de mer. Il pourra même répondre positivement aux plaisanciers les pus exigeants sur les réglages. A l’intérieur, c’est comme dehors, les finitions sont vraiment au dessus de la moyenne.

Longueur: 8.58m, largeur: 3.13m, T.E.: 1.15/1.60m, poids: 2.8T. Prix: autour de 20000 euros.

Biloup 88, le biquille

Il nous manquait un biquille dans cette sélection. Et quel bateau, mieux qu’un Biloup, pouvait les représenter? Ici, c’est la Biloup 88 qui nous intéresse. Les constructions des chantiers Wrighton sont toujours de bonne factures. De fait, l’intérêt du Biloup vient de cette capacité à pouvoir se poser partout…attention à la vase quand même. L’intérieur est très volumineux et bien pensé. Le carré dinette est vraiment très pratique et offre une circulation vraiment aisée à l’intérieur. Les aménagements peuvent varier suivants les unités. En effet, le chantier proposait des bateaux à différents stades de finition. Les qualités marines sont indéniables si ce n’est que le bateau à besoin de vent et que le près n’est pas son fort.

Longueur: 8.80m, largeur: 3m, T.E.: 1m, poids: 2.8T. Prix; autour de 15000 euros

Voilà, cette sélection fera débat, bien évidemment. Chaque plaisancier considérera que son bateau est le meilleur et le meilleur bateau sera celui qui correspond le mieux à son programme. Cependant, en choisissant un de ces bateaux, vous ne pouvez pas vous tromper. Et selon vous, quel bateau aurais je oublié?



2 Commentaires

laissez votre commentaire, donnez votre avis sur le sujet

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.