Ecole des Glénans. L’ecole de voile fête ses 70 ans

equipages à bord d'un voilier des glénans

L’école des Glénans fête, cette année, ses 70 ans. La première école de voile française est toujours une référence dans la formation des jeunes et des moins jeunes.

Philippe Viannay crée la structure, en 1947, afin de permettre à d’anciens compagnons, résistants,… de réapprendre à vivre ensemble après des années de clandestinité ou de détention pendant la deuxième guerre mondiale. Le premier centre sera situé au large de Concarneau, en Finistère sud. L’archipel des Glénan, son décor de sable fin, d’eaux turquoises et d’îles parfois désertes accueillera les premiers résidents.  Au début, l’apprentissage de la voile n’est pas à l’ordre du jour mais ceux qui séjournent sur cet archipel ne résistent pas longtemps aux joies de la navigation. Les premiers cours de voile arrivent très vite.

Une montée en puissance qui accompagne l’essor de la plaisance

Hélène, la femme de Philippe Viannay, méthodique, consciencieuse, structure l’association et ses centres. Elle permet aux Glénans de s’installer dans le temps en gardant intact cet esprit égalitaire etcatamarans aux glénan humaniste des premières heures. Accompagnant l’essor de la plaisance des années 70 et 80, Les Glénans ouvrent plusieurs centres de formation. Des bases sont ouvertes sur le continent, à Paimpol, sur l’ile d’Arz, à Marseillan et même Bonifacio.

Quels que soient les sites, en métropole, aux Antilles ou ailleurs, le souci de l’environnement reste central. L’écologie n’a rien d’une idéologie mais répond plutôt à une exigence naturelle pour pouvoir vivre dans un paysage d’exception. L’entretien des sites et une certaine frugalité deviennent des marques de fabrique de l’école qui fait figure d’exemple à bien des égards.

Les Glénans, une référence

equipage ecole des glenansEn 70 ans, l’Ecole des Glénans est devenue une référence dans la formation. Les stages, de plusieurs niveaux différents  permettent d’appréhender la voile sous tous ses aspects et pour les voileux de tous niveaux.Une manière unique d’enseigner la voile a fait de l’école de voile une référence de l’enseignement. De grands noms de la voile y ont fait leurs armes à l’image d’un Vincent Riou ou d’un Franck Cammas, mais surtout, une foule d’anonymes y a été contaminé par le virus de la mer grâce à une pédagogie unique et du matériel récent. Les moniteurs, souvent bénévoles, transmettent leur art en enseignant sur le support et non sur un bateau à moteur. Cette approche silencieuse est une manière d’expliquer tout en prenant du plaisir en mer.

Pour prolonger l’expérience, l’école publie un guide mondialement connu, le Cours des Glénans. La dernière édition a été vendue à plus de 45 000 exemplaires et la nouvelle est déjà en chantier.



Soyez le premier à commenter

laissez votre commentaire, donnez votre avis sur le sujet

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.